Pour vivre heureux… Saint-Cyr-en-Bourg (2)

De caves en caves, En images


Parmi les festivités du week-end, les Trogs sont allés dans le “chou chol” de Saint-Cyr-en-Bourg dans le cadre de “Caves en caves”. La Société TROFU IMMOBILIER s’est installée récemment SOUS peu. Samedi dernier, elle a profité de l’opération “de caves en caves” pour s’infiltrer dans le réseau locatif saumurois. Mélodie en sous sol, le retour…


Le contrat

“Je soussigné…me déclare acquéreur d’un volume de cave à définir par le vendeur une fois la vente réalisée et verser pour cet objet la somme fixe et definitive de 7500 euros non remboursable à la société TROFU IMMOBILIER ou en cas de paiement en espèces la some de 6 000 euros directement auprès de Monsieur Jean Christophe Messier…” voila résumé le contrat essentiel distribué lors de la visite des caves situées non loin du Domaine de Nerleux.
Si vous vouliez acquérir une cave, c’était le moment : la visite vous permettait de découvrir ce qui fait le charme de notre région : un habitat parfaitement homogène, un silence profond, de multiples possibilités d’aménagement, de vastes emplacements de parking à proximité immédiate de votre hâvre de paix, et de recueillement (lieux de cultes possibles et inimaginables), des économies d’énergie (éclairage à la bougie fortement conseillé), écologique à souhait, stockage de denrées à volonté, cimetière personnel garanti… et le charme discret vous permettant de jouer les “gratte-ciel”, en toute impunité conjugale ou extra-conjugale, selon l’adage bien connu : “pas vu pas pris”… Pour vivre heureux, vivons cachés.
Bref, une occasion à saisir de réaliser une bonne affaire. (dessous de tables possibles, me contacter si nécessaire, nom de code “la Taupe”). 

Bonne pioche! Opération “Poisson de septembre”

L’opération était initiée par la Mairie de Saint Cyr en Bourg, avec la complicité d’un élu chargé de la visite et du propriétaire d’une partie des galeries, celles appartenant au Domaine de Nerleux. Poisson de septembre!...
Le village recèle environ 200 kms de galeries souterraines (extraction et champignons) qui peuvent offrir ainsi de multiples possibilités de réflexions et de reconversions.
Pour parler un peu sérieusement, la commune est en train de répertorier son sous-sol et a profité de l’opportunité offerte ce week-end pour montrer au public, une partie de son patrimoine caché, sous terrain.
Que notre ami, Stanislas Calmel ne s’inquiète pas de cette agence immobilière surgie d’outre tombe, spécialiste du “Gratte ciel souterrain”…

Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mercredi 17 Septembre 2014 à 06:05 | Lu 211 fois