Père Courage, Norbert Justeau

Travaux : le chantier troglodytique de Rochemenier


« Vivement que ça se termine… » : Norbert Justeau, 69 ans commence à en avoir « ras la casquette ». Faut vous dire, troglonautes, que gémir n’est pas de mise à la Génevraie… Vous savez, le gigantesque projet hôtelier en troglo sis sur la commune de Rochemenier entame son offensive de Printemps. Ouverture fin juin, début juillet : « j’suis allé j’ter un œil. »


Fourmilière humaine

En descendant sur le site, je croise les fils Justeau, tel des comètes, traversant l’espace. Le chantier avance à grand pas, débordant d’activité. Les plannings s’enchaînent pour une ouverture prévue fin juin, début juillet. On baigne encore dans le gros œuvre en ce qui concerne les travaux extérieurs et les réaménagements des nouveaux espaces. J’aurais du faire comme le Petit Poucet…  Les temps changent.

On n'arrête pas Norbert!

J’arrive, comme un cheveu sur la soupe, sans crier gare. Je commence à officier, Philippe Justeau me glisse entre deux tunnels : « Norbert est à l’Ammonite ! » Je suis perdu, je ne reconnais plus les lieux. Il faut dire que le site est devenu une fourmilière d’intervenants qui oeuvrent au projet. Finalement, je trouve mon hôte fignolant le sol de la future cuisine dévolue aux petits déjeuners, la fleur au balai. Stop ! arrêt sur images, on se prend un café, et on discute le coup.
« Bon, il est temps que ça s’arrête… ». Sauf que le resto affiche complet tout le week-end prochain, dans les nouveaux aménagements. Odile, sa femme, comme sa belle-fille, donnent une dernière main au site qui doit accueillir les aficionados de fouées dans le restaurant complètement transformé. Norbert rêve de partir en vacances, peut-être au Maroc ?

A SUIVRE DE PRÈS…

Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mardi 8 Avril 2014 à 18:57 | Lu 398 fois