Parole de Crozus


Drôle de surnom. Il fait penser aux légions romaines, genre « la guerre de Crozus », « Ave Crozus… ! ». Là, on risque de tomber dans la BD, sans Astérix. Et bien, on y est ! Bruno Reynaud Lacroze, ancien militaire, s’est engagé dans d’autres combats, verve garantie, pinceau manu militari. Pour le moment, il a offert ses services à Marguerite d’Anjou.
Portrait troglo’dite d’un valeureux guerrier au service du Patrimoine, sans mots couverts.


A bâtons rompus

Je rencontre Crozus de temps en temps sur le fil de la Loire. La première fois ce fut pour l’aider à intercepter son chien, barouf garanti sur notre départementale souzayenne. Il y a une douzaine d’années. Depuis le personnage m’a interpellé par sa verve redoutée, son esprit affuté et ses dessins aiguisés. Doux, vindicatif et incisif. Son amour du patrimoine, il l’exprime dans ses actions tout terrain, sa commune et ses dessins. Nous nous sommes donc lancés il y a quelques jours dans une discussion à bâtons rompus. Troglita était présente, tombée sous le charme. Il nous reçoit chez sa compagne Marie Foyer, grande collectionneuse de troglos, sa propre antre étant totalement transformée en atelier créatif concerné à son dernier projet…
Nous évoquons, histoire de se mettre en jambe,  Souzay-Champigny, 743 habitants, 340 électeurs, une commune « scindée en deux » dans laquelle l’ancien maire Georges Daheuillé a été remercié pour tout ce qu’il avait entrepris : « il a fait plus de choses en 5 ans, qu’ici depuis la Révolution française. »

Nous parlons PPR (Plan de Prévention des Risques) Coteau, notre bête noire locale, imposé, mis en place sans discernement : « c’est à cause du conflit entre l’ancien Maire Jean-Paul Hugo et « Bachelote », et leur désaccord sur un tunnel qui n’en est pas vraiment un… (le tunnel du Château de Saumur). Comment se fait-il qu’il n’y ait pas de PPR entre Saumur et Gennes?

Alors, et nos associations locales que font-elles ?
Faisons un point rapide, ça tombe bien…
L’ADPECS ( Association de Défense et de Protection du Coteau Saumurois) ? David contre les Goliath ! sauf que là, c’est David qui perd. A force de se battre contre des moulins à vent, et notamment « les Bâtiments de France qui font la pluie et le beau temps » et de se lancer dans d’inutiles combats, le Parvis de l’Eglise de Parnay, le domaine de Rocheville, la petite asso forte de peu de membres (tous sont inscrits dans le bureau de l’asso) s’essouffle, perd pied et va sans doute être mise en sommeil…
Le CTATP  (Carrefour troglodytique Anjou Touraine Poitou) ? La vision est trop universitaire et puis il faudrait un nouveau président. Et que l’association soit moins dépendante des subventions. Je ne suis pas très optimiste.
L’Association du Bourg Neuf ? Je ne vois pas comment l’association peut croire que la Communauté d’Agglomération y mettra le moindre sou…
Bon, et si on parlait d’autre chose?

« la nénette qui parlait 7 langues »

j’ai nommé Marguerite d’Anjou. La passion de Crozus qui a décidé de raconter ses aventures en bande dessinée. 4 volumes seront consacrés à la Gente Dame, le premier devrait comporter 42 planches et traiter des déplacements de la fille du Roi René.
L’une des difficultés qui se pose à notre illustrateur émérite est de retrouver le « décor naturel » pour y faire évoluer la Belle.
Les Trogs reviendront voir Crozus croquer.

Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Samedi 22 Février 2014 à 11:49 | Lu 277 fois