Paris se livre-t-il?

Paris souterrain, mode d'emploi


Deux livres ont particulièrement attiré notre attention durant nos pérégrinations parisiennes et souterraines. Le premier concerne le moyen de transport quotidien de la majeure partie des citadins et le second consacré à la capitale ou comment disséquer les poumons de la Ville-lumière. La sélection de ces deux ouvrages vient en écho du sujet précédent « Paris s’ouvre-t-il?».


Le métro pour les Nuls

Ces nouveaux Que sais-je ?, beaucoup moins académiques et plus ludiques que leurs ancêtres, couvrent un champ de connaissances toujours plus vaste et si l’on accepte l’absence d’illustrations et l’utilisation des recettes d’« éditing » chères à l’édition contemporaine, 
Paris ne s'est pas fait en un jour... son métro non plus ! Ouverte au public le 19 juillet 1900, la toute première ligne Porte Maillot – Porte de Vincennes fut rapidement plébiscitée par les parisiens ainsi que par les visiteurs de l'Exposition Universelle. Et elle conforta les édiles du conseil municipal dans leur projet de doter Paris d'un métropolitain comme à Londres ou New York. Ce succès, à la fois technique et commercial, permit de lancer la construction d'un magnifique réseau qui atteint aujourd'hui 14 lignes et sur lequel vous voyagez confortablement. 
Quels sont les grands hommes qui ont fait le métro parisien ? Pourquoi les stations sont-elles tapissées de petits carrelages blancs ? Qui a imaginé les superbes entrées des stations ? Comment fonctionne le métro sur pneus ? Vous qui voulez tout savoir sur le métropolitain, son histoire, ses mystères et son... futur, offrez-vous Le métro de Paris pour les Nul, et laissez-vous guider de Belleville à Vaugirard ou de Courcelles aux Olympiades... 
 
Chez « First »
2017
Poche Pour les Nuls

Histoire secrète du Paris souterrain

Sous Paris, il y a un autre Paris. Un Paris souterrain d'une immensité tout à fait surprenante qui déroule un labyrinthe de galeries, de tunnels, de canaux et de voies ferrées. Pour 150 kilomètres de métro bruyant et familier, il y a, à l'étage en dessous, 2 000 kilomètres d'égouts silencieux et 300 kilomètres de carrières ténébreuses et à peu près inconnues. Si le réseau d'égout décalque, sous la surface du sol, l'image des rues, des places et des avenues, le réseau des anciennes carrières dessine un entrelacs autrement subtil et mystérieux. Ces cavités innombrables constituent, sous nos pas, un volume de vides identique au volume des pleins que l'on peut voir à la surface. Et tous les lecteurs constateront combien l'histoire des souterrains de Paris est indissociable de celle de la capitale et combien elle l'éclaire. Ingénieur, amoureux de Paris et peintre du dimanche, Simon Lacordaire a déjà publié un ouvrage sur l'histoire des fontaines de Paris. Il réussit ici, avec cette histoire des souterrains, la difficile synthèse de la culture et du divertissement.
Hachette,1990

Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mardi 20 Juin 2017 à 07:53 | Lu 145 fois