Paris Face cachée, nouvelle édition

Troglo' Art


Les parisiens attendent désormais la manifestation Paris Face Cachée avec autant d’impatience que les Journées du patrimoine. Ces journées de découverte, prévues cette année du 6 au 8 février, sont prise d’assaut ( il faut s’inscrire sur internet) car elles mêlent insolite et mystère…


Les mystères de Paris

Les organisateurs vous donnent le point de rendez-vous au dernier moment. Vous vous inscrivez sur un programme  qui ne révèle pas clairement ce que vous allez visiter, et encore moins sa localisation. Le mystère s’épaissit désormais à la banlieue et pas seulement à Paris intramuros.

Il y en a pour tous les  goûts : visites nocturnes de musées pour les  artistes, explorations technologiques dans des lieux improbables où vous pourrez jouer les espions  et,  pour les explorateurs du monde souterrain dont vous faites partie, découverte des sous-sols parisiens.
 

Eaux souterraines

Cette année, les canalisations et  citernes du réseau hydraulique n’auront plus de secret pour vous sur le thème « au fil de l’eau ».
En effet, certaines de ces constructions remontent au 16ème  siècle et sont toujours en fonction aujourd’hui : le mythique aqueduc de Belleville construit au 18ème siècle, magnifique galerie de 750m de long et spacieuse pour laisser passer deux piétons de front. Ces aqueducs, destinés à transporter l’eau potable véhiculent encore aujourd’hui près de la moitié des besoins de la capitale en eau potable. Certains de ces « regards » servant à vérifier la qualité de l’eau sont encore en fonction, parfois oubliées dans des cours d’immeubles. Témoignage d’une urbanisation ancienne et efficace.

Et pour ceux qui préfèrent, il y a aussi la possibilité de visiter l'ancienne carrière d'extraction du 14ème arrondissement.
 

Paris Face cachée
S’inscrire sur www.parisfacecachee.fr
 
LT

Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.

 


Rédigé par Renée Frank le Jeudi 5 Février 2015 à 11:46 | Lu 93 fois