Palace en troglo


Une fois de plus, les trois coups résonnent dans l’enceinte troglodytique de la Grande Vignolle. La Compagnie “Les Vieux draps” s’installe pour mieux nous divertir, en nous entraînant à sa suite dans l'univers de "Troglo Palace"


Comment, vous ne connaissez pas "Palace" ?

Palace en troglo
Palace ou Ça, c'est palace est une série télévisée française humoristique en six épisodes de 90 minutes, créée par Jean-Michel Ribes en 1988, et toujours d’actualité sur les chaînes.
L'action se situe, comme le titre l'indique, dans un palace ou grand hôtel. De petites saynètes humoristiques apparemment sans queue ni tête s'enchaînent tout au long de l'émission dans différents lieux du palace (cuisine, réception, ascenseur, chambre, etc.).
Cette  série remarquablement écrite a vu défiler de talentueux comédiens comme Jean Carmet, Les Nuls, Valérie Lemercier… Elle est ici reprise, réactualisée par "Les Vieux Draps", notre illustre compagnie locale et... en troglo, pour notre plus grand plaisir.

Entrez donc Madame la Comtesse… le Troglo Palace et son personnel sont heureux de vous satisfaire pleinement!

Palace en troglo
D’entrée de jeu, le ton est donné à la Grande Vignolle, lors de l’entrée des spectateurs dans la grande salle troglodytique réservée à cet effet. Vous êtes dirigés vers votre pace par toute une cohorte de grooms en livrée rouge et noir, obséquiosité garantie.
Et le spectacle commence, la poignée de comédiens démultiplient en un tour de main les personnages qui agrémentent l’avalanche de sketches proposés. Le cocasse cotoie le dérisoire et flirte avec l’absurde teinté de surréalisme. Bravo au metteur en scène, Philippe Piau et aux comédiens qui vous réservent une fin surprenante, camembert et rillettes de rigueur. Accrochez-vous, vous êtes dans de beaux draps!
 Les prochaines représentations auront lieu les 1,2,3, et 9 février à 20h30 et le 10 février à 16 heures. Tarifs 5 et 10 euros, réservation obligatoire au 02 41 38 40 58.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Lundi 28 Janvier 2013 à 05:43 | Lu 276 fois