Mélodies en sous sol


Il est des lieux où peuvent s’inscrire des “performances” artistiques en toute modernité. Ces oeuvres sont décalées par rapport au temps et à l’espace et mélangent les genres. C’est cela que nous avons découvert aux carrières de Vignemont à Loches ( cf précédent article). Vous avancez sur le parcours dans une pénombre propice et subitement apparaissent des sculptures sonores qui vous interpellent avec douceur. Extraction de sons en tous genres. Le carrier s’appelle Will Menter.


Hors disciplines

Mélodies en sous sol
Le musicien d’origine anglaise,Will Menter, né à Cambridge en 1951 décide il y a quelques années de s’installer en France, non loin de Châlon sur Saône. Ce compositeur, saxophoniste et plasticien, mêle à ses compositions des sons enregistrés dans la nature ou obtenus avec des matériaux  bruts non travaillés. C’est au cours d’un de ses voyages au Zimbabwe qu’il découvre des instruments de musique rudimentaires aux qualités sonores insoupconnées. Au pays de Galles, il manipule l’ardoise. A la recherche esthétique vient s’ajouter la démarche acoustique : les sculptures sonores sont nées.

Dès juin 2002, les carrières de Vignemont accueillent sept sculptures sonores dans un cadre tout a fait propice et adapté. THE COUPLE, DEEP CHOIR, WOOD WIND, CURVED ASCENDING AIR, RAIN SONGS, EARTH CHORDS, WALL DRUMS, tels sont les noms des oeuvres que les trogs vous invitent à découvrir. Une prochaine oeuvre est déjà en commande...


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Samedi 21 Avril 2012 à 06:34 | Lu 391 fois