Les sous-sols en question

Dans les entrailles de la terre (2/4)


Pendant que certains lorgnent vers la lune et Mars, d’autres spécialistes réfléchissent, les pieds bien ancrés… sous terre. Çà et là, diverses expériences ont vu le jour, se sont pérennisées pour certaines, amenant les architectes à penser non plus à la verticalité mais aux possibilités offertes par le Monde Souterrain, environnement durable oblige.
C’est le thème abordé dans le second reportage « les entrailles de la terre », diffusé sur France Culture : « La ville souterraine, au cœur du développement durable ». Podcasteurs, à vos casques.


L’émission nous entraîne dans une réflexion menée avec Bruno Barocca sur les possibilités du Monde souterrain, de Montréal à Constantine, en passant par nos voisins suisses, japonais, et j’en passe, bref là où il y a forte concentration urbaine et fortes contraintes climatiques. Est-ce-que la ville en surface a vocation à se développer en sous-sol ? Quels sont les contraintes et les obstacles ? Y-a-t-il une possibilité de dépasser la dimension technique pour solutionner la dimension urbaine ? Les atouts du sous-sol (espace, géothermie, ressources minérales et potables) sont à portée de main : nous sommes loin des réalités lunaires et martiennes.
Il s’agit aussi d’adapter les concepts de planification qui, s’ils prennent en compte le développement de la surface, n’entrevoient pas nécessairement, juridiquement parlant la dimension souterraine.

A lire

« Penser la ville et agir par le souterrain »
Sous la direction de Bruno Barroca
ISBN : 978-2-85978-461-4, 2014
17 x 24 cm
Prix Internet* 50,00 €
 
Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mercredi 1 Novembre 2017 à 07:33 | Lu 87 fois