Les folles nuits troglos


Nous vous avions présenté les folles nuits UNDERGROUND de Londres. Chose promise, chose due : pour préparer l'été, voici les quelques discothèques, salles de concert et ambiances nocturnes troglos du Saumurois et d'ailleurs pour nos oiseaux de nuit et chauve souris fêtardes ou insomniaques.


Le Club de la Cave aux Moines

La Cave aux Moines
La Cave aux Moines
A 10 km de Saumur, en longeant la Loire vers l'Ouest sur la rive sud ( vous me suivez?), vous découvrez le magnifique village de Trêves-Chênehutte-les-Coteaux, dont le paysage ligérien et la Tour de gué qui ont vu passer Jeanne d'Arc, en font une étape délicieuse le long du Fleuve Royal. Mais ne vous fiez pas au long fleuve tranquille : sous le coteau, les nuits sont chaude chaudes chaude. Les anciennes carrières de la Cave aux Moines accueillent le restaurant  des spécialités locales, Les Pieds Bleus  galipettes et fouées garanties ( non, je ne vous parle pas d'une soirée sado-maso en troglo), la visite d'une champignonnière ... et la boîte de nuit du Club de la Cave aux Moines. On n'a jamais été s près du bon dieu...

Ambiance garantie, de 22h30 à 4h du matin. 2 pistes de danse et 2 bars. Musique des années 1960 à nos jours.

www.cave-aux-moines.com.cave-aux-moines.com

Le Lucifer et autres nuits saumuroises

Le Bistroglo, Turquant
Le Bistroglo, Turquant
Connaissez-vous ce rv des Saumurois avertis : Le Comptoir de Lucifer, situé sur la commune de St Hilaire St Florent ( 22 impasse Fouquet)?
Bon, la boîte de nuit est hors sol, et c'est plutôt le restaurant qui est en cave, mais vous pouvez aller guincher après vous être repus à la rôtisserie souterraine. Le détour en vaut la chandelle.

Et puis,  même si ce n'est pas une boîte, les concerts au Bistroglo à Turquant font chauffer le tuffeau sur la Côte. On est plutôt dans l'ambiance du café concert. La bière locale participe à délier les gosiers, la parole et les esprits rétifs.

Il y a aussi le Festival JazzBulles chez Gratien Mayer, chaque année au mois de juillet, où l'ambiance bat son plein entre la terrasse surplombant la Loire et la fraîcheur des caves qui pétillent. Une excellente initiative que nous saluons avec tambours et trompettes!

En été, l'Hélice Terrestre à St Georges-des-Sept-Voies, creusée par le sculpteur Jacques Warminski, accueille des concerts, à la fois à l'intérieur et à l'extérieur de la sphère. D'où une acoustique toute particulière...


L'avantage des caves, c'est en plus que vous pouvez faire tout le bruit que vous voulez, vous ne risquez pas de voir débarquer les flics. Le seul danger est que le ciel vous tombe sur la tête s'il est trop sensible aux vibrations sonores!

Et ailleurs...

Cayali, Cuba
Cayali, Cuba
Une mention spéciale pour La Touline en Indre-et-Loire, salle souterraine dynamique  où se succèdent dans une programmation effrénée des concerts et spectacles tout au long de l'année.www.latouline.com
Sinon, où danser en souterrain? Référez-vous  aux adresses que nous vous avions données à Londres et à Paris pour les urban troglos et quête d'bris souterrains.
Et puis, bientôt à Gouvieux dans l'Oise, où la municipalité vient de racheter la discothèque troglo, nous espérons bien voir renaître les nuits du samedi soir.
Pour les vétérans du portail : nous étions aussi partis ensemble à la découverte de la Cava d'en Xoiei, un night club perché dans les falaise de Minorque.Menroca-live.com . Vous vous souvenez?
Dans le même artcile, nous avions présenté à St Domingue, la Guacara Taina, une discothèque géante, située dans une grotte naturelle à 20m sous terre, avec stalagmites, stalactiques et ambiance garantis.
Dernière découverte, nous avons déniché, grâce à Miss Wikie, Cayo Coco, petite île située au centre nord de Cuba, réputée pour ses complexes hôteliers style "club Med" et notamment une grotte aménagée en discothèque.

Bon à quand le tripot casino en troglo? Voilà un projet à proposer à la PRI  des projets en cave ( plateforme régionale d'innovation)...


Lady T.

 Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Renée Frank le Lundi 29 Avril 2013 à 08:46 | Lu 535 fois