Les conseils de Sidi Barbepik


Funeste jour que le 28 décembre (Joyeux anniversaire, Lady Trog!) pour les Trogs qui se sont confrontés aux éléments divins et en sont sortis indemnes : le feu (la gazière flambe), l'eau (citerne vide), le vent (tempête de sable), le métal (un clou dans le pneu). C'est ainsi que naquit Sidi Barbepik, généreux dans ses conseils donnés aux voyageurs impénitents.


Pour les troglonautes qui veulent visiter ce merveilleux pays, Sidi Barbepik est présent pour leur donner quelques conseils…
Si vous louez une voiture, verifiez l’état d’usure des pneus, l’état de l’allume cigare (qui vous permettra de brancher votre GPS). La réparation d’un pneu crevé (attention clous fréquents) vous coûtera la modique somme de de 15 dirhams.

Passons à autre chose : le “nous-nous” (prononcez nousse nousse) est délicieux, café liégeois à la marocaine.
Attention pour les “fangio”, aficionados des pots de yaourts ambulants, c’est le plus fort qui reste sur le goudron sans dévier…Le perdant risque sa vie et celle de ses pneus sur les bas-côtés. Exercice mental risqué.
Revenons à nos galettes de pain, délicieuses, génératrices de kilos en trop, particulièrement les  pains berbères cuits sur la pierre : on les trouve dans les souks, chaudes et tentatrices.

Dans les gîtes et résidences, le p’tit déj ne commence pas avant 8h30, à moins de couler un regard onctueux à la préposée au service…
Vérifiez bien vos coordonnées gps, tel, portable, accès internet et touti (tutti) quanti avant d’arriver sur place, autrement recommandez votre sort à votre boussole ou à Allah : parfois rejoindre votre destination peut relever de l’exploit, surtout à la nuit tombée !
L’eau est précieuse, n’en abusez pas, ne dilapidez pas ce trésor.

Pour le reste, inch'Allah!


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Vendredi 17 Janvier 2014 à 09:09 | Lu 105 fois