Les conseils d'un troglopathe averti


Lucien Balla est un ami, voisin, troglopathe confirmé, membre de la Confrérie des Amateux et respectueux du Monde Souterrain (CARMS). La première fois où je l'ai rencontré, il m'a longuement parlé des troglos que je découvrais à peine il y a une dizaine d'années. Il étudiait déjà et envisageait de mettre en place un système de drainage sur le terrain situé au dessus de son habitation. Ca y est, Lucien a franchi le Rubicon et nous livre sa méthode.


L'épée de Damoclès

L'eau est l'ennemi presque numéro 1 des troglos. elle s'infiltre partout, dans la moindre fissure. Si l'hiver est un peu rigoureux, elle peut faire éclater la roche, et là, "bonjour les dégâts". Il n'est que de comptabiliser les éboulements, affaissements au sortir du dernier hiver. Lorsque votre terrain est au-dessus de votre tête, l'eau imbibe les murs et entretient une humidité "envahissante". Comment arriver à contraindre le phénomène?
Lucien habite un troglo à flanc de coteau en plein coeur de Parnay. Il avait déjà mis au point cette méthode sur une grande surface du jardin suspendu et réussi à drainer l'eau et à contrôler son passage.
Suite à des conditions particulières et à un climat défavorable, il a étendu son système pour sécuriser totalement son "bout de coteau".
Tous les "confrères" de la CARMS ont reçu un petit "manuel" numérique dans lequel Lucien explique comment il s'y est pris.

La méthode de Lucien : le drainage à plat.

drainage_a_plat.ppt drainage a plat.ppt  (3.78 Mo)

Nous vous livrons donc avec la permission de Lucien sa méthode par le détail que vous trouverez dans le power-point joint.
Merci à Lucien de sa contribution qui ne peut qu' enrichir notre connaissance.
Le portail des troglonautes est fait pour cela : N'HESITEZ PAS A NOUS ENVOYER VOS ARTICLES A PARTAGER VOS EXPERIENCES ET EXPERTISES AVEC LES TROGLONAUTES sur contact@troglonautes.com.

Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mardi 12 Novembre 2013 à 06:00 | Lu 219 fois