Le nouveau visage de la Côte


Ces dernières années ont été marquées par d’importants travaux qui ont considérablement modifié le visage de la Côte saumuroise (49). Le fil conducteur en est bien sur le circuit de la Loire à vélo et l’aménagement de la route départementale. De Saumur à Montsoreau, quelques « jolies » parures agrémentent le paysage, provoquant joie ou mécontentement de la part des riverains ou des associations. Comment réussir à intégrer la modernité dans nos petits villages millénaires? un pari aux mille et une embuches. On ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs.


Le parvis de l’église de Parnay

Le nouveau visage de la Côte
La première illustration est de taille. Résumons . Le parvis de l'Eglise de Parnay (11ème siècle)  est l'aboutissement d'un projet "CRAPE" (Convention Régionale d'Aménagement Paysage et Eau) sous la responsabilité de la Communauté d'Agglomération Saumur Loire et Développement, en liaison avec la municipalité de Parnay. Le moins qu'on puisse dire est que le résultat n'est pas à la hauteur des desiderata d'origine. D'où conflit et vigilance de la part d'associations sensibles à la préservation du patrimoine.Le sujet revient épisodiquement dans la presse locale et nationale. Guerre des nerfs, atermoiements, voilà  où nous en sommes de cet épineux dossier. Mais la Loire est toujours là avec ses somptueuses lumières.

La restauration du château de Parnay

Le nouveau visage de la Côte
Le Château de Parnay vaut le détour. Il a modifié l'entrée du village de Parnay et on en est qu'au début des travaux. Le Château restauré, le Château libéré des vicissitudes du temps qui s'offre une nouvelle jeunesse, avec en prime une touche moderne avec un hangar tout de bois garni qui impose ses formes dans le paysage. En toile de fond le laboratoire d'expérimentation du Père Cristal, avec sa façade de temple grec,  reste un témoignage discret du temps jadis. Et pour finir, la rue s'orne d'une guirlande de lampadaires flambants neufs (héhé oui, les réseaux ont été enterrés). A suivre...

L’escalier de Turquant

Deuxième sujet qui fâche, ou pour le moins agace. L'escalier qui serpente sur le coteau en plein village d'Art de Turquant. Certains y voient le monstre du Loch Ness, ou une injure au paysage. Levée de boucliers tardive, alors que le projet a été présenté à plusieurs reprises aux habitants de la Côte. Pour ma part, je trouve le concept intéressant et novateur : relier le haut et le bas du village, continuer de sécuriser l'ensemble, et offrir une vue imprenable sur la Loire. Avec le temps, et grâce à Dame Nature on oubliera rapidement sa modernité. "De l'audace, encore de l'audace, toujour de l'audace!" a dit un grand général...

La nouvelle station d’épuration à Montsoreau

Le nouveau visage de la Côte
Empreinte moderne que l'on retrouve quelques lieux plus loin avec la mise en place de la nouvelle station d'épuration à Montsoreau. L'oeil devrait s'habituer à cet amas rocheux soigneusement emprisonné dans un maillage d'acier qui vient trancher (noblesse de la pierre oblige) avec la douceur du coteau. Pour le reste, et pour le confort olfactif des riverains et des passagers de Montsoreau, c'est pour bientôt la fin du mixeur à l'air libre à l'entrée du rond point. Ouf.

Le nouveau visage de la Côte

Vigilance et concertation

Face à ses implantations, les réactions sont  pour le moins diverses et variées sur le registre du patrimoine ou de l'environnement. Plusieurs associations représentant une partie des points de vue locaux montrent leur sensibilité sur le sujet et tentent le cas échéant d'infléchir les décisions  des instances institutionelles. Le cas de l'Eglise de Parnay et de son parvis illustre bien ces attitudes de vigilance et de concertation. Les articles commencent à fuser de toute part sur le sujet. Ainsi vous pouvez consulter le dernier en date, dans la revue « sites et monuments » édité par la SPPEF – Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France – de juillet-août-septembre 2011.
Nous reviendrons dans notre prochain propos sur ces associations dont la plupart seront présentes lors du forum des associations qui se tiendra samedi à Saumur.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Jeudi 1 Septembre 2011 à 20:12 | Lu 538 fois