Le manuel du Parfait Troglo (7)


Troglita, rentrée de vacances, poursuit son aventure troglodytique en vous invitant à approfondir vos connaissances dans le confortement… Son invité n’est autre que Grégoire Pierson (Roc Confortation), spécialiste dans le domaine de la roche, son confortement, son soutènement et l'aménagement troglodytique. De quoi s'agit il? Parlons techniques de sécurisation, pour éviter que le ciel ne vous tombe sur la tête.


Dites-moi Grégoire, quelles techniques utilisez vous lors d'un confortement de caves?

Maçonnerie (l'Andécave)
Maçonnerie (l'Andécave)
Nous le savons à présent, le confortement, c'est le soutien des masses rocheuses afin d'éviter l'effondrement.
Il existe deux grandes familles:
  • les maçonneries, arches maçonnées,.. il s'agit de reporter la masse au sol soit par des poteaux ,des poutres , des arches, etc...
  • les ancrages : ils sont issus des techniques d'ancrages de montagne et adaptées à l'exploitation des carrières, notamment celles de tuffeau. Deux méthodes sont utilisées : les techniques d’ancrages légers (reprise des petites masses, bloc d'un m3 maximum), les techniques d’ancrages lourds (quelques dizaines de tonnes) qui utilisent de grandes longueurs de perforation.

Analysons la situation..

Entrée de cave, zone fragile
Entrée de cave, zone fragile
En cave, il existe trois types de fissures :
  1. Les fissures dites de décompression. Elles sont parallèles au coteau, des blocs peuvent s'en détacher
  2. Les fissures existantes : elles sont stables et  ne bougent pas
  3. Les fissures de construction : elles sont perpendiculaires (lorsque l’on creuse, on crée du vide), les strates épaisses ne sont pas reliées entre elles. (fissures perpendiculaires : exemple: ciel qui tombe)

     

Le lien entre tout cela, me direz vous...Les ancrages!

Le manuel du Parfait Troglo (7)
Evidemment  nous avons plusieurs types d’ancrages :
       Trois types connus:
  • Les cannes fibres (de verre,) issues des techniques minières et notamment des creusements des tunnels (1m à 4m), les broches (acier)
La technique : c 'est une tige en fibre de verre scellée à la résine, dont les éléments ne sont pas emboîtables  Elle n'est utilisée que sur des petites longueurs et se heurte aux effets de la corrosion et se trouve limitée. Il s'agit d'un forage à l'air comprimé, on utilise des cartouches composées de résine bi composants et d'un jonc en fibre de verre que l’on fait tourner à l'aide d'un coin de bois (durée de vie d’une trentaine année) et d'une platine. On boulonne l'ouvrage.
Résiste à la traction
  • Le Split set : tube creux fendu également issu des techniques minières qui marche bien, uniquement pour le confortement des strates de faibles épaisseurs c'est-à-dire des couches inférieures à 50cm . Le split set est un dispositif dynamique de maintien. Cette technique ne peut être utilisée en extérieur.
  • Les ancrages lourds : le forage se fait à l’eau ou à l'air suivant la nature de la roche, il est plus couteux. La barre est en acier et  l'on injecte un coulis de ciment sous pression. Cette barre peut atteindre15 mètres, cette technique peut être utilisée aussi bien en intérieur qu'en extérieur.

Le manuel du Parfait Troglo (7)
Ouf : ça y est , notre troglo est sécurisé, ... n'a-t-il pas fière allure?
Tout cela, ce n'est que techniques... Laissons nos professionnels s'en occuper. Il ne s'agissait là, et vous l'avez compris, que de vous éclairer un peu dans notre troglo..
Merci Grégoire...

Le manuel du Parfait Troglo (7)
Rejoignez-nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Chantal Bouin le Mardi 30 Juillet 2013 à 06:50 | Lu 427 fois