Le journal des Trogs, 25 avril

Votre Jdt en images


L'équipe (Lady Trog, Troglita et moi-mème) sommes de retour de nos périples planétaires et souterrains pour vous offrir ce dernier journal, riche en couleurs et évènements.


Voici la dernière mouture. En exergue, Franck Joyeux, le roi des bricolos-troglos nous livrera ses “tours de magie”. A venir, nos entretiens avec Jacques Gilabert, les Rewerski et Bernard Foyer et d’autres sujets encore qui viendront parsemer vos rubriques z’habituelles. Et puis, bien entendu le Maroc et tous les sujets qui restent à traiter.
Pour l’actu locale immediate, demain le Petit Rapporteur vous informera des dernières news, au Bioparc de Doué, au Goût Thé en Librair, sans oublier le Village d’Art de Turquant qui accueille un rendez vous festif ce week-end. Bon visionnage à tous.

Y a t’il un point commun entre Jacques le Colporteur et les Trogs?
Yes! Il y en a plus d’un. Le plus important est le travail de mémoire, qu’elle soit visuelle, ou auditive. Vient s’y ajouter ce quelle engendre, les témoignages captés par nos “griots.. locos ! ou locaux. Reste l’amour-passion du Territoire, de la Loire, des troglos, de ses habitants… Objets avez vous donc une âme? Nous, nous ne sommes que de passage.
Votre portail engrange la mémoire des lieux, des évènements qui s’y déroulent au fil du temps, des femmes et des hommes qui y tissent une toile plus ou moins éphémère.
Bon, revenons sous terre… avec des infos que nous glanons, ça et là pour affermir la mémoire collective, ivre de savoir faire et de savoir être.
Participez à notre ivresse. Bonnes lectures à tous.

Y a t’il un point commun entre Jacques le Colporteur et les Trogs?
Yes! Il y en a plus d’un. Le plus important est le travail de mémoire, qu’elle soit visuelle, ou auditive. Vient s’y ajouter ce quelle engendre, les témoignages captés par nos “griots.. locos ! ou locaux. Reste l’amour-passion du Territoire, de la Loire, des troglos, de ses habitants… Objets avez vous donc une âme? Nous, nous ne sommes que de passage.
Votre portail engrange la mémoire des lieux, des évènements qui s’y déroulent au fil du temps, des femmes et des hommes qui y tissent une toile plus ou moins éphémère.
Bon, revenons sous terre… avec des infos que nous glanons, ça et là pour affermir la mémoire collective, ivre de savoir faire et de savoir être.
Participez à notre ivresse. Bonnes lectures à tous.

Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Vendredi 25 Avril 2014 à 11:52 | Lu 165 fois