Le ciel dans les troglos


Vous achetez, un terrain, une maison ou tout autre acquisition immobilière. Vous avez une idée du volume et de la surface dont vous disposez au mètre près. Vous possédez un troglo. Qu’en est-il exactement ? Tous les cas de figure existent. Prenez vos précautions et le cas échéant, faites appel à un géomètre-expert qui à terme vous évitera… que le ciel ne vous tombe sur la tête.
Pour notre part, lors du passage obligé devant notaire, il nous a été notifié que nous étions les heureux propriétaires de tant de mètres carrés habitables et…d’un certain nombre de caves. Alors on a poussé le bouchon plus loin, et découvert l’expertise d’un géomètre, à savoir « Lecouteux-Branly-Lacaze » à Saumur. Grand bien nous a pris.


Le levé topographique

photo : Léa Portier
photo : Léa Portier
Après la "levée de fond" nécessaire à l’acquisition, le levé topographique permet de savoir exactement ce qui se passe au-dessus de votre tête et ce dans quoi vous avez mis les pieds. D’autres éléments d’appréciation pourront vous être utiles, toujours sous la conduite du géomètre-expert. (Nous aurons l’occasion de découvrir d’autres facettes de ce métier au fil de nos reportages dans les mois à venir.)

Interview d’un expert

une cavité passée au crible du laser
une cavité passée au crible du laser
Ne perdons pas de vue nos moutons… c’est quoi un levé topographique ? Les Trogs sont allés à  la rencontre de William Branly, co-dirigeant de la société saumuroise d’experts-géomètres :
« la topographie souterraine donne une « photographie » des cavités souterraines. Elle est souvent l’étape initiale de toutes missions (pour la délimitation, la restauration, le confortement…) »

En quoi consiste ce relevé ?
" Il détaille les caractéristiques des cavités par la nature des matériaux (roc, mur maçonné, moellons…), par les éléments constitutifs (puits, puits d’extraction, puits de ventilation, pressoir, ancien silo, galerie, four à pain…), par l’altimétrie (du sol, du plafond, les redans) et enfin par des éléments géologiques (fissures, failles, zones d’éboulis, fontis, bourrage…).
Ce relevé topographique permet de superposer le relevé du dessus de la cavité et ainsi d’en déterminer la position, sa profondeur, notamment l’épaisseur du ciel (hauteur entre le plafond de la cave et le sol au-dessus).
Il arrive aussi  que ces relevés servent en cas d’imbrications de plusieurs niveaux de cavités souterraines."


Et après?

Le ciel dans les troglos
Quelques heures suffiront à la petite équipe de techniciens présents sur place, arpentant nos caves dans tous les sens et munis de théodolites robotisés, pour collecter des informations précises, les traiter numériquement et graphiquement à l’aide de logiciels professionnels spécifiques.
Quelques années plus tard, nous débutons notre projet de mise en sécurité du site. La première chose que nous demande le géologue requis pour faire son étude : "avez-vous un relevé topographique de vos caves? J’en ai absolument besoin…"

Petit à petit l'oiseau fait son nid. Même le troglodyte...
Première étape dans ce monde de spécialistes, nous commençons avec les géomètres-experts, avec l'aide de nos spécialistes saumurois, Lecouteux-Branly-Lacaze, que nous allons suivre mois par mois. La suite vous permettra d'en savoir plus sur leur activité.

Pour les curieux :
http://www.lecouteux-branly.com
Agence de Saumur
48 rue du Marechal Leclerc BP 103-49413 Saumur CedexTel : 02 41 40 13 40  Fax 02 41 51 35 50
Contact : saumur@lecouteux-branly.com Google map : Agence de Saumur
 


 


Le ciel dans les troglos


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mardi 21 Février 2012 à 06:15 | Lu 665 fois