Le château de Parnay fait peau neuve


Le Château de Parnay opère sa mue, à l’instigation de ses nouveaux propriétaires, Mathias Levron et Régis Vincenot. Démarré il y a plus de deux mois, le chantier progresse, laissant présager d’importantes transformations sous le regard bienveillant du Père Cristal, dont la statue est érigée à l’entrée même du village. C’est une restauration en profondeur, puisqu’il s’agit de faire revivre tout un patrimoine troglodytique, jusqu’ici caché au public.


Un peu d’histoire.

Le caveau de dégustation entre tradition et modernité. Pour le moment, quelque peu défiguré le site présentera un nouveau visage, avec une ossature surprenante.
Le caveau de dégustation entre tradition et modernité. Pour le moment, quelque peu défiguré le site présentera un nouveau visage, avec une ossature surprenante.
sont succédés depuis la naissance au 10ème siècle du Château de Parnay. Parmi eux, le grand argentier du Roi René, Jean du Plessis, ou encore Antoine Cristal, dont l’empreinte la plus visible reste le célèbre Clos des Murs. C’est en 1820 que le Château, brulé et détruit durant la Révolution, trouve ce style néo-Renaissance qu’on lui connait aujourd’hui. En décembre 1953, il devient la propriété de la famille Collé jusqu’en 2006, date à laquelle Mathias Levron et Régis Vincenot deviennent les derniers acquéreurs en
date.

Ouvert pendant la durée des travaux. Mais oui, vous pourrez toujours venir déguster les divins breuvages pendant la durée des travaux.
Ouvert pendant la durée des travaux. Mais oui, vous pourrez toujours venir déguster les divins breuvages pendant la durée des travaux.

Du Château de Princé au Château de Parnay.

Mathias et Régis sont immédiatement séduits par le potentiel du site. Mais il s’agit d’abord de réorganiser la production qui regroupe les 15 hectares de vigne du Château de Princé (Aubance) et les 25 hectares du Château de Parnay, en comptant le célèbre Clos des Murs. Ce sera leur unique préoccupation jusqu’à cette année. 

Mathias a 33 ans. Installé au Château de Princé depuis 2002, il est issu d’une école de viticulture qui le conduira jusqu’au BTS. Puis il intègre l’INAO (Institut National des Appellations d’Origine). Il a en charge la surveillance de l’application des règlements édictés par l’organisme. Régis, quant à lui, est un homme d’affaire avisé qui octroie sa confiance à Mathias. Les deux hommes ont une très forte relation d’amitié de longue date. La production est réorganisée, Parnay devient le pôle principal où aboutissent les deux vinifications. 

Concernant le financement, ils recourent à la présentation d’un dossier dans le cadre de l’Europe (amélioration de l’outil de transformation dans le cadre viticole). Les travaux démarrent à l’entrée de l’automne 2010. Tout doit être prêt pour la récolte 2011. C’est d’abord la phase de confortement des caves, pratiquement terminée, le réaménagement de la cour intérieure pourvue d’un certain nombre d’extensions (nouveaux bureaux, un secteur dévolu au conditionnement et à l’étiquetage), la réfection de l’ancien parking et la création d’un bâtiment pour entreposer le matériel. La fin avril 2011 devrait voir l’aboutissement de cette première étape et la mise en place du nouveau process.

Un vaste projet

Vient ensuite la réflexion sur la restauration du Château et de ses dépendances troglodytiques, laissées depuis des années à l’abandon. Et c’est en 2008 qu’émerge l’idée de creuser le coteau pour y faire un chai. La surface des caves est estimée à environ 4000 m2. Car les travaux ne s’arrêteront pas là. Il y a la restauration d’une partie des caves et des façades donnant sur la Basse Rue, sans compter la bâtisse en elle-même. Le but serait de créer un ensemble hôtelier, dont quelques chambres troglos pourraient s’ouvrir sur la Basse Rue. Tout ceci est pour le moment dans la tête de Mathias et celle de Régis et cela est vrai dans de nombreux cas : « en troglo, il faut prendre son temps ».

Photos et rédaction : PatrickEdgard-Rosa
Interview et vidéo, Bertrand Cordon
les Intraterrestres, 29 janvier 2011



Rédigé par L' équipe des Troglonautes le Vendredi 11 Février 2011 à 00:34 | Lu 2007 fois