Le Trogloscope des vacances (1)


Si d'aventure vous n'avez pas encore choisi une destination estivale, voici trois lieux que nous avons sélectionnés pour vous. Les deux premiers sont des habitations troglodytiques regroupées dans des villages disséminés aux confins de l'Asie et sur la côte marocaine atlantique ; la dernière, une cavité naturelle, pas trop loin d'chez nous, en France.


Les troglos du Mustang

Le Trogloscope des vacances (1)
Du Tibétain, Mun Tang, signifiant plaine fertile, le Mustang ou Royaume de Lo est une région située dans le Nord-Est du Népal. Aujourd'hui, les autorités népalaises autorisent l'entrée de quelques centaines de visiteurs par an. Autrefois indépendant, bien que très proche du Tibet par la langue et la culture, il fait partie intégrante du territoire népalais depuis 1951.
En 1964, Michel Peissei, ethnologue et tibetologue, découvre et recense quelques 29 cités troglodytiques. En 1994, des effondrements survenus dans l’une de ces cités révèlent  des poteries datant de plus de 3 000 ans. Le Mustang est un des plus grands sites préhistoriques d’Asie.
La plupart des moines appartenant au bouddhisme tibétain vivaient dans des grottes habitées de longue date. Ainsi à Chhuksang,
Tout près du village, un temple creusé dans la roche contient des statues de terre datant, peut-être du XIIIe siècle et une petite stèle de pierre que les spécialistes datent de la fin du Xe ou du début du XIe siècle.
Les habitations troglodytes des nombreuses falaises du pays conservent une grande partie de leur mystère. Merci à Falun Man de nous avoir tenus informés. Alors si vos pas vous guident vers l’Annapurna ou vers Lhassa, faites donc un “petit” détour dans ce pays qui compte moins de 10 000 habitants et qui a gardé son autonomie et sa culture.

Le Maroc des troglos

Le Trogloscope des vacances (1)
Les Trogs ont décidé de faire une petite incursion en territoire marocain, du 31 juillet au 8 août, pour vous ramener quelques reportages du coté d’Agadir, sur la côte atlantique. Nous rayonnerons autour de Tiznit et nous rendrons dans le territoire marocain dans le troglo appartenant au Sieur Bernard Foyer pour y découvrir ces petits villages de pêcheurs ou encore les maisons nichées dans les anses et les habitations taillées dans la falaise. Alors, si l’aventure vous tente, n’hésitez pas à nous rejoindre.
 

La Grotte de Trabuc

Le Trogloscope des vacances (1)
Descendons sous terre nous rafraîchir. Vous trouverez là bas des cavités naturelles, comme les grottes de Cabrescine, celles des Cannalettes et d’autres encore. Non loin du mas Soubeyran se trouve la plus grande grotte des Cévennes, la grotte de Trabuc. Elle est appelée ainsi car elle abritait autrefois des Trabucaires, bandits de grand chemin, armés de trabuc. Occupée au néolithique, la grotte de Trabuc vous emmène à 120 mètres de profondeur, à travers ses 1.200 mètres de galeries. La grotte renferme beaucoup d'eau, se trouvant sous forme de jolies cascades et surtout d'un très beau lac, le Lac de Minuit, de couleur vert émeraude. 
Le clou du spectacle se trouve dans la huitième salle, où vous attendent, sagement rangés tels une armée, cent mille petits soldats formés par d'étranges stalagmites, disposés de part et d'autre d'une corolle calcaire évoquant la Grande Muraille de Chine. Cette curiosité reste à ce jour inexpliquée.
Deux circuits de plus de quatre heures ont été conçus pour vous permettre de découvrir cet univers minéral.
La Grotte de Trabuc se situe à une heure de route au Nord de Montpellier ou de Nîmes, non loin du village de Mialet et du Musée du Désert. Il faut se rendre à Anduze et à partir de cette agglomération suivre les panneaux routiers.
La Grotte est à 10 minutes d'Anduze ( profitez-en pour visiter aussi la célèbre bambouseraie d'Anduze).

Renseignements : 04 66 85 03 28
Départ des visites :
10h30 / 11h30 - 14h30 / 15h30 / 16h30 / 17h30
* Juin : Visite supplémentaire à 13h00
• Adulte 9,40 €
• Enfant 5,90 €
• Groupe adulte 7,20 €
• Groupe Scolaire de 6 à 12 ans 4,50 €
• Groupe Scolaire de 13 à 17 ans 5,50 €

Le Trogloscope des vacances (1)
Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Lundi 15 Juillet 2013 à 13:24 | Lu 510 fois