Le Scoop du premier avril


En ce jour béni, les Trogs ont été “appat”és, pardon épatés, par une découverte de taille. M.Trog revenait de sa pêche aux infos (comme d’hab!) quand il leva les yeux au ciel (troglo) de son habitation. La surprise était de taille…


Un ciel empreint de signes

Vous le savez bien, notre bien-aimée Loire est la résultante d’une “mer antérieure” dans laquelle nos ancêtres aquatiques baignaient à des températures exotiques. Tuffeau et falun suivirent, porteurs d’empreintes indélébiles inscrites dans l’éternité.
Quelle ne fut pas la surprise de M. Trog muni de sa nasse de pêcheur (reconverti dans les grottes marocaines) à la découverte de ce vestige qui lui crevait les yeux : une empreinte, que ne dis-je un fossile inscrit dans la pierre n’ayant rien à envier aux découvertes de la “Troglo à plume”, un poisson.
Les photographes d’alors n’utilisaient que des outils “rudimentaires” pour dépeindre les us et coutumes de l’époque. Le pinceau, l’utilisation de pigments rudimentaires, pour transmettre leur regard empreint d’éternité. Nous, moi-je, avons “photoshopping” et autres artifices, pour magnifier notre pêche incessante d’infos, pour vous faire mordre à l’hameçon.
Toujours est-il que nous transmettons instantanément l’info à nos spécialistes locaux, l’empreinte d’un habitant des lieux d’antan, inscrit dans la pierre. Bonne pêche.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mardi 1 Avril 2014 à 12:54 | Lu 84 fois