Le Petit Rapporteur


L'actu en troglo ne désemplit pas. Troglos à vendre à Meschers, ça tombe bien les trogs s'y rendent bientôt tout comme à Centrale 7 et à Fontevraud...


Grotte à vendre…

PHOTO/Photo A. M.
PHOTO/Photo A. M.
A Meschers, les grottes ne changent pas de main facilement. Une est pourtant à vendre, associée à un appartement. Avec vue imprenable. Le panneau est visible à qui se penche, depuis la terrasse des grottes de Matata: "à vendre, Agence des plages". Il désigne une des cavités dans les falaises de Meschers, un de ces endroits où l'on accède uniquement par de pentus escaliers depuis là-haut, le boulevard de la Falaise et ses portillons cadenassés. Une habitation troglodyte à Meschers, vue imprenable sur l'estuaire, cela fait plutôt rêver.
"En fait, ce n'est pas la grotte qui est à vendre, avoue la responsable de l'agence immobilière. C'est l'appartement d'une petite résidence, là-haut, qui donne accès à cet espace." Dix mètres carrés creusés par la nature dans le tendre calcaire, de quoi installer une table et deux ou trois chaises longues, et accessoirement un appartement de 57 mètres carrés: le tout pour 230 000 euros.
C'est le tarif pour bénéficier d'un des très prisés "trous de Meschers", comme les appellent les gens du secteur. Un habitat troglodyte où l'on vivait au XIXe siècle plus nombreux qu'aujourd'hui. Ces grottes dûment répertoriées dans les monographies du site ne se laissent plus approcher que par une poignée de chanceux possédants. "En dehors de Matata et Régulus qui se visitent, les autres sont privées et se transmettent dans les familles. C'est rare qu'il s'en vende", affirme Yves Roudier, adjoint au maire et membre du club très fermé de ces propriétaires.
Conserver l'aspect naturel vu de l'estuaire
"Lorsque nous avons acheté ici en 1972, nous ne savions même pas qu'il y avait des grottes en dessous. L'escalier était bouché. C'est le terrain, là-haut, qui nous intéressait", raconte Suzanne Hostier, une des propriétaires. En son temps, son mari avait aménagé une des grottes, fermant l'accès d'une baie vitrée en PVC. "Maintenant, je n'y descends plus. Je suis trop âgée et c'est trop pentu", dit la dame. Au fil des ans, certains de ces sites troglodytes ont été transformés en confortables petites résidences. "Il faut tout de même aimer balayer le salpêtre", ironise Yves Roudier.
A tel point que la commune a décidé d'y mettre bon ordre. Son nouveau plan local d'urbanisme prévoit des conditions plus strictes à ces aménagements. "On ne peut pas laisser faire n'importe quoi. Il faut que la falaise garde un aspect naturel, vue de l'estuaire", indique l'élu.
C'est sur l'eau qu'on découvre le mieux ces cocons dans la roche, aujourd'hui extrêmement convoités. C'est pour cela que le vendeur a eu l'idée de mettre son écriteau au bord de l'eau, sans préciser qu'il ne vendait pas la grotte, mais son appartement.
 
http://www.charentelibre.fr/2013/05/07/une-habitation-troglodyte-a-vendre-a-meschers,1834448.php
Le 07 mai à 06h00 par Agnès MARRONCLE

 


Centrale 7

Le Petit Rapporteur
7 à voir. Rendez vous à partir de demain à “centrale 7” au coeur de l’atelier d’artistes qui s’expose le 15 mai, et du 25 mai au 28 juillet, près de Segré.
Centrale 7, c’est une association qui a pour objectif de développer l’art contemporain en milieu rural et de proposer des événements éclectiques autour de l’art.
C’est aussi un lieu : Les anciennes mines de fer du carreau de Bois II à Nyoiseau.
 Sont présents actuellement sur le site :
* dix ateliers occupés par les artistes : Claire Gavrand, Claire Lardeux, Simon Pavec, Kallan Mounes, Veca, Romain Gasher, Bruno Antony, Nathalie Pitel, Mathieu Serreau, Fabrice Bureau.
* un hall d’exposition
* un atelier de sérigraphie, une salle de sablage, un espace de travail collectif
* un bureau et un centre de ressources
* une bibliothèque, un salon, une cuisine
* à l’extérieur : un parc de sculptures
Le lieu a pour vocation de devenir un ERP
Les expositions et évènements proposés sont organisés autour d’un projet, celui de développer un pôle de connaissances, de pratiques et de ressources autour de l’art d'aujourd'hui en milieu rural, tout en mettant en lumière le site minier qui l'héberge.
 
Centrale 7
Ateliers d'artistes 
Carreau de Bois II,
49500 Nyoiseau
email : [centrale7[at]laposte.net]mail:centrale7%5Bat%5Dlaposte.net
Tel : 02 41 61 30 34. 
 

La PRI ? à suivre…

Le Petit Rapporteur
 
Petit rappel : Le 16 mai prochain, nous nous rendrons à l’Abbaye de Fontevraud pour suivre l’avancée de l’éventuelle mise en place de la PRI (Plateforme Régionale d’Innovation).
 

Le Petit Rapporteur

Les joutes médiévales à Brézé

Les samedi 18 et dimanche 19 mai 2013
(de 10h à 19h, suivi chaque soir d’un banquet médiéval)
Pour la quatrième année consécutive, le château de Brézé organise un tournoi de joutes équestres, animé par La Chevalerie Initiatique. Cet affrontement opposera de nouveau le Château de Brézé (49) au Château du Rivau (37).
Venez assister à ces jeux équestres et aux combats d’escrime des Passeurs de Légendes ponctués par la musique et les rimiaux des troubadours de la Neuvième Baronnie.
 
Plusieurs animations annexes pour petits et grands seront également prévues en continu. Des danseuses médiévales vous convieront aux farandoles et pas d’autrefois. Des ballades en poneys autour des douves raviront les écuyers en herbe et jeunes princesses. Vous aurez aussi la possibilité de découvrir la vie quotidienne au Moyen-âge à travers les différents campements et ateliers de La Guilde de la Griffe Ailée : tissage, couture, feutrage de la laine, travail du cuir, forge médiévale avec Les Faiseurs de Dragons, cirier, art de la table, plantes médicinales, arts divinatoires, jeux médiévaux…
 
Cette édition des Joutes Médiévales offrira une nouveauté. En effet, elle sera accompagnée par la mise en place d’un marché médiéval. Celui-ci se tiendra dans le parc devant le château et valorisera l’artisanat local, gastronomique ou artistique en lien avec l’évènement, lequel fera revivre aux visiteurs le temps des tournois et des chevaliers.
 
Vous pourrez également vous restaurer sur place de fouées et autres spécialités culinaires avec la présence de l’aubergiste Didier Victor.
 
Nous vous invitons donc à venir passer un moment agréable en famille et entre amis dans une ambiance festive et médiévale. Vous pouvez déjà noter la revanche qui aura lieu au Château du Rivau le dimanche 14 juillet !!!
 
L’entrée au château lors de cet événement se fera au tarif habituel : adultes : 11€, demandeurs d’emploi et étudiants : 9,50€, enfants (6-17 ans) : 6€, tarifs famille 2 adultes + 2 enfants (6-17ans) : 30€ et 2 adultes + 3 à 4 enfants (6-17 ans) : 35€, gratuit pour les moins de 6 ans.
 

Le Petit Rapporteur
Euh... C'est tout pour aujourd'hui..!

Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mardi 14 Mai 2013 à 09:22 | Lu 212 fois