Le Manuel du Parfait Troglo (6)


Et voilà... vous pensez tout savoir !
Vous envisagez d'habiter votre cher troglo… mais les études et diagnostics du géologue vous conseillent d'entreprendre quelques travaux : commençons par la sécurisation des lieux !


Etat des lieux et préconisations

Le Manuel du Parfait Troglo (6)
Notre géologue expert consulté à ce sujet (528,171)  nous conseille.
Une fois le risque identifié, quantifié, et qualifié il s’agit de trouver les “parades” adéquates :  par rapport à ce que l’on veut protéger, à la vocation du lieu (privé ou public) et par conséquent au degré de sécurisation que l’on souhaite. Pour exemple, la législation pour un “réemploi” de cavités rendues publiques est draconnienne (article à suivre).

Un arsenal de moyens

Le Manuel du Parfait Troglo (6)
Il existe donc une parade active, une parade passive, des dispositifs de protections et de confortement issus des techniques d’ancrages alpines, celles issues des tunneliers, des mines… Toutes les solutions sont envisageables (écran, merlon…) (article 714 ). Selon le cas et la “physionomie de votre site, vous entrez des paramètres géologiques, environnementaux qui vous permettront d’affiner votre choix et les conséquences financières qui en résultent.

Quelques définitions:
La parade active consiste à empêcher la chute, par exemple par boulonnage des roches : intervention dans la cavité pour éviter son effondrement, intervention qui peut se limiter au droit de l'ouvrage.
En parade passive, on peut construire des structures d’arrêt avant la zone à protéger (merlons, filets…). Les techniques de prévention passive sont des actions au niveau de la construction ou de sa fondation, destinées à la rendre insensible aux dégradations dues à l'évolution de la cavité.
Par conséquent,  vous pourrez utilement distinguer et choisir entre techniques de préventions actives et passives.
Le confortement : le confortement vise à la consolidation d’ouvrage (703)
 
Sans entrer dans la technique pure, on peut citer les principales méthodes qui consistent en un renforcement des piliers existants, la construction de piliers en maçonnerie, le boulonnage du toit, la mise en place de plots en coulis ou mortier depuis la surface, le béton projeté, la stabilisation par comblement soit par un remblaiement total ou partiel, avec injection par forages.
 
Plusieurs entreprises oeuvrent à l’échelle locale, régionale et nationale. Elles proposent chacunes des méthodes spécifiques pour le traitement de la roche et sont sollicitées pour intervenir à la suite du diagnostic géologique. Les Trogs vous proposent dans les sujets à venir de vous les présenter.
 
A suivre…

Le Manuel du Parfait Troglo (6)
 
Rejoignez-nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.

Article écrit en collaboration : Troglita et Mister Trog


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Lundi 3 Juin 2013 à 07:20 | Lu 185 fois