Le JdT en direct de Targé


Cette 46ème newsletter est l’avant dernière de l’année. La dernière sera proposée à votre regard le... 21 décembre, date ô combien fatidique ! Quand le vin est tiré, il faut le boire ! Alors, justement à propos de vin, les Trogs ne pouvaient terminer l’année sans se rendre en cette période de fêtes annoncées, dans les caves (troglodytiques) de quelques fleurons locaux notoires. Nous avons jeté notre dévolu sur le Château de Targé, situé à Parnay (49), chargé d’Histoire, pour vous présenter vos rubriques z’habituelles.


Devoir de mémoire
C’est notre rôle ici de recueillir la mémoire inscrite dans la pierre ou les paroles enregistrées auprès de “personnalités” connues, reconnues ou méconnues. Ici, les souvenirs évoqués de Jacques Warminski, là les mémoires du cinéma troglo de Dampierre... Les Trogs ouvrent des portes qui ne se referment pas.
 
La littérature troglo
Cette nouvelle rubrique ne désemplit pas, bien au contraire, elle bat son plein sous les assauts répétés de Lady Trog, et les recherches effectuées par Troglyta. Après Victor Hugo, Maurice Leblanc, d’autres auteurs sont passés au crible. Vous découvrirez les légendes du pays dogon, Jules Vernes, Zola et Platon, bref un pêle-mêle littéraire pour vos longues soirées d’hiver.
 
Retard annoncé !
Dans vos rubriques z’habituelles, nous avons pris du retard sur certains sujets annoncés. Et oui Noël bouscule nos habitudes et nos plannings. Soyez sans crainte, choses promises, choses dues : tout vient à point à qui sait attendre! Passons donc le cap du 21 décembre...
A ce propos, durant cette période festive, nous fonctionnerons comme d’habitude avec un article tous les deux jours, du 21 décembre au 3 Janvier.
 
L’email du jour, Ernestine C.
Nous vous le livrons dans son intégralité : “(...) Pour les troglodytes habitables, je n’en connais pas qui soient libres, à moins que vous pensiez au mien qui va se libérer un jour ou l’autre, et même très vite si on me fait boire de la dioxine dans mon grolleau comme ils font chez les Russes. (...) Je ne vous conseille pas d’habiter sous terre, c’est bien l’été mais quand il fait des temps comme aujourd’hui on a l’impression d’être des vieilles taupes dans leur trou. (...)
Chère Ernestine, j’en connais qui sont à louer, à vendre aussi, d’ailleurs nous alimenterons incessamment sous peu une rubrique “troglo immo”, spécialement à votre intention sur votre portail préféré.
 
Avec ce petit clin d’oeil, nous vous souhaitons un bon visionnage et de bonnes lectures.
Nous vous donnons rendez-vous... le 21 décembre.
 

La mémoire est inscrite dans les livres et dans la pierre

Le JdT en direct de Targé
Les Trogs remercient Edouard Pisani pour son accueil et pour nous avoir permis d'investir ce magnifique lieu chargé d'histoires.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Vendredi 7 Décembre 2012 à 07:15 | Lu 261 fois