La SFES, un maillon fort


Il est des cours d’eaux, des fleuves majestueux qui coulent à la surface de la terre, et puis les rivières souterraines, discrètes qui s’écoulent loin du bruit et de la fureur extérieure. La SFES (Société Française d'Etude des Souterrains) est une association “souterraine” qui déploie une immense énergie pour la connaissance du monde du dessous, presque silencieuse mais incontournable.


Une société savante

Claude Khan, secrétaire et Directeur de la publication
Claude Khan, secrétaire et Directeur de la publication
Cela fait plus de 40 ans que l’association, qui compte plusieurs membres venus de tous les horizons, archéologues amateurs et professionnels, spéléologues, historiens, mythologistes…, “milite” en faveur du monde souterrain aménagé. Fondée en 1971, la Société Française d'Etude des Souterrains (SFES) est une société savante qui a pour vocation principale l'étude des habitations troglodytiques, souterrains refuges, carrières souterraines, cluzeaux, muches…
Elle constitue ainsi un espace d’échanges entre spécialistes qui approfondissent leurs recherches, et communiquent entre eux par le biais d’un certain nombres de publications, d’une lettre mensuelle, et d’un congrès annuel qui se déroule dans des lieux toujours réinventés. Nous sommes loin ici des “artifices” offerts par le numérique, plus proches d’une communication “traditionnelle” notamment avec la parution trimestrielle d’une revue, dorénavant en quadrichromie : “Subterranea”. Comme l’affirme Claude Khan, le directeur de la publication, dans son dernier édito : “ nous réfléchissons encore et toujours à améliorer notre revue qui, ne l’oublions pas, est la seule vitrine avec le Congrès que nous ayons vis-à-vis du “monde d’en haut”.

Subterranea

La SFES, un maillon fort
De format 21x29,7cm, en quadrichromie, sur papier semi glacée la revue “a tout d’une grande”, offrant aux lecteurs trois ou quatre sujets richement illustrés et rédigés avec une grande rigueur : sobriété et efficacité. Chaque article cite ses sources, délivre des croquis et plans de situation très utiles, bref un travail de fond. Ainsi, dans le dernier numéro vous saurez tout sur la cave de la “Maison du Bailli” à Ivry-la-Bataille dans l’Eure, ou encore “les sept souterrains refuges de Luché-Pringé” (article paru dans la Revue Historique et Archéologique du Maine). Les sites sont abordés sur un plan technique mais aussi sociologique ou historique.
Comme le souligne Claude Khan, “si cette revue existe, c’est grâce à ceux qui fournissent de la matière afin de la partager avec les autres membres".
La SFES, de par sa contribution, apporte sa pierre à une réelle connaissance du Monde Souterrain et aux réflexions engagées pour son avenir.
 
 
Pour devenir membre de la Société Française d’Etude des Souterrains, vous pouvez envoyer un e-mail chez troglo21@yahoo.fr
avec votre adresse postale. Vous recevrez d’amples informations sur la SFES et une fiche d’adhésion.
Prix de la cotisation:
35 euros pour une personne
40 euros pour un couple
20 euros pour les étudiants
20 euros pour les personnes en difficulté économique
50 euros pour les sociétés
VISITEZ le site Internet de la SFES : http://www.souterrains.eu
 
Prochain sujet : portrait, les tribulations d’un Belge en troglo…
A suivre…
 
Rejoignez-nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.
 


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mardi 11 Juin 2013 à 09:19 | Lu 210 fois