La Drouardière, de gîte en troglo


Francis Onno ne l’arrête donc jamais. Le propriétaire des gîtes de la Drouardière est insatiable de troglos et par conséquent de travaux. Le 18 juin doit s’ouvrir un nouveau gîte qui va rejoindre les deux existants. Grande capacité garantie. Vous êtes dans le village natal de Rabelais, Gargantua vous attend, au coeur de la Touraine. Ce petit tour en images vous fera patienter jusqu’à l’ouverture dans quelques semaines.


Le “Troglo du Roy Jean”

La Drouardière, de gîte en troglo
Nous ne nous attarderons pas sur le gîte “La Grange” prévu pour accueillir 9 à 10 personnes, aménagé en 2005 par les propriétaires, Sylvaine et Francis Onno. C’est en 1997 que ce boulimique de travaux s’attaque à la restauration de troglos. Sa connaissance du bâti lui permet d’être au coeur des travaux et au centre de l’action tout en sachant s’entourer des  spécialistes (Christophe Léotot, géologue et Grégoire Pierson de Roc Confortation pour les consolidations).

La Drouardière, de gîte en troglo
Il rénove la cave troglodytique du 16ème siècle, creusée dans la roche et en fait un gîte contemporain à l’absolu confort moderne prévu pour huit personnes. Le troglo est de plein pied et peut accueillir huit personnes.

La Drouardière, de gîte en troglo
L’aménagement intérieur remarquablement pensé et conçu offre plusieurs pièces toutes différentes les unes des autres, décorées chacune avec un style particulier. La cuisine sous roche bien entendu, s’assortit d’une cave personnelle à disposition, barbecue, plancha, tonnelle extérieure…  Tout ici est prévu pour votre plus grand confort. Le  gîte 4 épis (Gîtes de France) est également classé “nature et patrimoine” par le Parc Naturel Régional en 2012.

Le futur : encore un gîte!

La Drouardière, de gîte en troglo
C’est la nouveauté 2013 : au programme : piscine couverte, jaccuzi, et gîte troglo (4/6 personnes) encore en chantier, mais qui ouvrira le 18 juin. Francis y a tout pensé et organisé de telle façon à respecter ce délai. Joli défi.

Gargantua

La Drouardière, de gîte en troglo
 “T’es un fou!” lui disait Sylvaine au départ de cette vaste entreprise à laquelle elle participe pleinement. Francis anticipe toujours et aime la pierre : “Faire un gîte dans un troglo, c’est avant tout un défi, car la roche est vivante. Elle respire, transpire. Il faut la respecter, la connaître avant de l’apprivoiser ! Mais une fois domptée, cette roche a une beauté intérieure, une âme qui vous protège et vous rend serein.”
Personnellement, j’ai découvert cette boule d’énergie chez Francis, mais pas encore la sérénité sans doute dissimulée derrière un tel bouillonnement.
 
Les Gîtes de la Drouardière, 19 Coteau de Morin, 37500 Seuilly
06 15 66 28 15
[ladrouardière@orange.fr]
 
Rejoignez-nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Vendredi 26 Avril 2013 à 09:09 | Lu 928 fois