La Chine encore et toujours (2)

Troglopédia


La Chine nous étonnera toujours de par sa diversité, de par sa richesse patrimoniale. On les appelle aussi Grottes de Dunhuang. Tout près de cette cité, quarante grottes ouvertes au public, par roulement, (dont dix en permanence), forment un système de 492 temples bouddhistes.


496 grottes creusées dans la falaise sur cinq niveaux, non loin du désert de Gobi, dans le Gansu, situées en un point stratégique de la Route de la Soie
o Plus de 2.000 statues peintes et 45 000 mètres carrés de peintures parmi lesquelles figurent certains des chefs d’œuvre de l’art chinois et formant la quintessence de l’art bouddhique du IVe au XIVe siècle
o La Grotte bibliothèque de Mogao, restée cachée et découverte en 1900, avec ses dizaines de milliers de manuscrits et d’objets anciens, et considérée comme la plus importante au monde pour la culture ancienne de l’Orient.
Des communautés monastiques commencèrent vite à percer des cavités plus grandes pour des actes de dévotion publique, et à orner les sanctuaires d'effigies de Bouddha. C'est de ces premières grottes que vient le nom de grottes des mille Bouddhas.

Ce sont là probablement les plus anciennes grottes recouvertes  de peintures murales de Chine après les grottes de Kizil.
A suivre…
 
Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.
 


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Jeudi 5 Mars 2015 à 08:57 | Lu 125 fois