LEADER + en Andalousie (2)


Quatre programmes d’initiatives communautaires ont été créés : INTERREG (développer des partenariats hors frontières, dont la coopération interrégionale), par exemple « cavesnetwork* », EQUAL (lutte contre les inégalités et les discriminations sur le marché du travail), URBAN 2 (réhabiliter les villes et les quartiers en crise) et enfin LEADER (lancer des stratégies innovantes de développement durable). Leader+ est un programme européen destiné aux zones rurales qui permet de soutenir 140 territoires porteurs d'une stratégie de développement organisé autour d'un thème fédérateur.


Un programme de financement étudié

LEADER + en Andalousie (2)
Le programme LEADER 2  appliqué à la comarca (zone) de Guadix-Marquesado a généré un financement total de 13,45 millions d’euros dont 8,10 millions d’euros d’origine privée et 5,3 millions d’euros d’origine publique espagnole et communautaire. Les fonds alloués s’élèvent à 38% pour le tourisme, 23,1% pour l’artisanat et l’industrie, 22,7% pour les activités agricoles, et enfin 16,2% pour des activités  non directement productives et diverses. Parmi les projets les plus importants, à forte composante touristique, on peut citer la création d’un centre équestre à Guadix, la mise en valeur du site mégalithique de Gorafe, la maison troglodytique d’Alculia de Guadix (Vallée du Zalabi)…
Pour mener à bien de tels projets, il a fallu mettre en place des GAL (Groupe d’Action Locale), organisations interractives formées entre les acteurs locaux et les représentants du gouvernement.

Des résultats mesurés

LEADER + en Andalousie (2)
Les résultats sont tangibles, principalement dans la région de Guadix-Benalua-Purullena : la croissance du secteur touristique y est supérieure à celle de la province et de l’Andalousie, avec une activité économique en nette progression. Mais des efforts restent à faire en ce qui concerne la pénétration du tissu économique des entreprises, des affaires, des professions libérales…
Mais c’est le changement social qui est le plus perceptible  avec :
- l’augmentation des comportements associatifs des entrepreneurs, culturel, artistique…
- le renforcement de l’identité terrioriale différenciée, par des caractéristiques et propres à la Comarca de Guadix
- une croissance remarquable de l’intérêt des habitants de la zone pour la connaissance et la mise en valeur de leur patrimoine historique, cuturel et artistique.

Nous avions déjà rencontré Maribel (voir article précédent, la Granja de Benallua…) : les propriétaires ont fait appel aux subventions européennes. Comme vous pourrez le découvrir dans les prochains articles, les trogs sont partis à la rencontre de ceux des initiateurs de projets qui se sont passés de ces subventions.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Jeudi 19 Janvier 2012 à 07:12 | Lu 375 fois