L'institut Ricci et la Chine

En images


L'Institut Ricci, Centre d'études chinoises, se consacre à l'étude de la Chine, à la promotion et la valorisation de la culture chinoise. Ce matin, l'internet chinois faisait l'objet d'une conférence, et cet après-midi, les "yaodongs" d'Elodie Brosseau et Caroline Bodolec étaient à l'honneur, illustrés par l'exposition des photographies de M. Trog.


Petit traité de construction des yaodong

Dans la région du Shaanbei, dans la boucle du fleuve Jaune, avec leurs familles, ils vivent dans les yaodong, ces habitations en voûte, adossées à la montagne ; Ils les ont construits sans plan d’architecte et selon un savoir-faire transmis oralement ; ils sont maîtres tailleurs de pierre, maîtres menuisiers, maîtres de Fengshui ou manœuvres… En suivant leur travail de bâtisseurs, à travers leurs rituels, leur histoire, c’est à leur rencontre que ce documentaire invite.

Durant près de deux heures, nous avons pu assister à la construction particulière de ces maisons "sorties de terre" et à la mise en oeuvre de méthodes et de techniques traditionnelles menacées de disparition. Le documentaire démontrait, si cela était nécessaire , la parfaite connaissance du milieu chinois de CarolineBodolec  enrichi de la patte "sensible" d'Elodie Brosseau.

 

A la suite de la projection avait lieu le vernissage de l'exposition "On vit là" consacrée à la vie quotidienne dans ces habitations en Chine, dans les mêmes lieux fréquentés par Elodie et Caroline et… devinez… au Maroc. Etonnant, non?

L'exposition est ouverte au public dans l'espace Jano, Centre Sèvres (Faculté Jésuite de Paris) du 7 au 18 Mars.

Centre Sèvres, 35 bis rue de Sèvres, Paris 75006.



Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Samedi 7 Mars 2015 à 22:46 | Lu 104 fois