L’infiniment petit du monde souterrain


A l’attention de nos jeunes troglonautes, futurs chercheurs… Le monde souterrain recèle d’innombrables trésors et richesses. Les Trogs ont trouvé pour vous, une caverne d’Ali Baba. La découverte date de 2006.


Un monde souterrain peuplé d'espèces inconnues

L’infiniment petit du monde souterrain
Une caverne qualifiée d'unique au monde, abritant des formes de vie encore inconnues, a été découverte dans le sous-sol d'une carrière israélienne. Lors d'une conférence de presse, les chercheurs ont annoncé y avoir trouvé huit nouvelles espèces de crustacés et d'invertébrés.
La caverne gisait à plus de 100 mètres sous la surface d'une carrière située entre Jérusalem et Tel-Aviv et exploitée par les industries de fabrication de ciment Nesher. Après avoir mis au jour une ouverture dans la roche, les auteurs de cette découverte se sont rendus compte qu'elle menait à cette galerie souterraine, courant sur plus de 2,4 kilomètres.
Les scientifiques y ont trouvé des étendues d'eau souterraines, des bactéries, mais surtout huit espèces d'animaux encore inconnues : quatre crustacés d'eau de mer et d’eau douce, ainsi que quatre espèces terrestres, dont un « scorpion aveugle » retrouvé mort. Des analyses ADN de ces créatures ont montré qu'elles étaient totalement nouvelles.
D'après les chercheurs qui ont tenu hier une conférence de presse à l'université hébraïque de Jérusalem, cette caverne « Ayalon » était peut-être isolée du monde extérieur depuis plusieurs millions d'années, notamment par l'épaisse couche de craie qui l'entourait.
Mettre la main sur huit espèces apparentées à des espèces connues - mais néanmoins uniques - est déjà un événement mais, selon les chercheurs israéliens, ce n'est encore qu'un début. « C'est une caverne dont la diversité biologique est fantastique ! » a déclaré le docteur Hanan Dimantman, biologiste à l'université hébraïque de Jérusalem, avant d'ajouter que « les espèces examinées étaient toutes dépourvues d'œil, ce qui pourrait être le fruit de l'évolution. »
En attendant qu'une nouvelle exploration de cet écosystème qualifié « d'unique au monde » soit entreprise, la carrière où l'on a fait cette étonnante découverte a été fermée au public.
http://www.futura-sciences.com 2006
Par Christophe Olry, Futura-Sciences


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Dimanche 24 Février 2013 à 07:29 | Lu 217 fois