Ile de Pâques 2017.

Chasse aux... souterrains


C’est le bon jour pour évoquer l’île de Pâques, non pour les traditionnelles chasses aux œufs, mais pour les trésors qu’elle dissimule dans ses entrailles. Nous nous interrogeons toujours sur les « moîa » (statues), environ une centaine érigées sur cette île volcanique, une des plus isolées au monde distante de 3700 kms des côtes chiliennes, et 4 000 kms de Tahiti. Les Rapa-nuis constituent 60% de la population, le reste se répartissant entre les Chiliens, les Européens et Chinois établis depuis la colonisation du territoire.


Les mystères de Pâques

Connue pour ses mystérieuses statues dont on ignorait tout sur la fabrication et le transport de ces énormes blocs de basalte, c’est l’archéologie moderne qui a dévoilé ces dernières années l’ancien boisement de l’île et les modes de transport entre les carrières d’extraction et les sites d’implantation. Vint l’examen du sous-sol dans lequel les statues étaient semi enterrées et la découvertes de nombreuses grottes et passages souterrains.

Ana Kai et Ana Kanenga

La plupart des grottes et souterrains ont été constitués par les écoulements de lave suite aux éruptions volcaniques qui ont créé comme à Lanzarote des « lava tube » (tunnels de lave) qui ont été habités comme refuges défensifs, remises et étables.

Les plus célèbres sont l’ana kanenga et ses deux fenêtres ouvertes sur la mer en pleine falaise.

Réutilisation

Comme à Lanzarote, certaines grottes effondrées ont permis de créer des jardins protégés des vents, en sauvegardant l’eau d’arrosage. La technique s’est étendue sur le territoire pascuan et lorsque l’effondrement n’existait pas, on le recréait artificiellement.
 
Bon alors Lady Trog, je te propose d’aller faire l’année prochaine une chasse aux œufs improbable : Nantes-Pâques : 30 heures de vol garantis…
 
Eh, Mister Trog, si tu lisais attentivement le portail des Troglonautes, tu verrais que j'ai déjà écrit sur la question...  Article no 2132! L.T.


Illustrations, http://gaste.free.fr/rapanui/ana.htm
 


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Lundi 17 Avril 2017 à 11:01 | Lu 108 fois