Il était une fois, un village de métiers d’Art (2)

Portraits croisés, au coeur de la pierre


Le Village des Métiers d’Art de Turquant mérite bien cette qualification. On y retrouve dans son cœur troglodytique quelques artisans et disséminés dans le territoire du village, nombre d’artistes spécifiques. Nous entamons cette série avec deux portraits des plus anciens, Sylvie Naulin et Christophe Allier.


Sylvie Naulin, « je m’accroche à Turquant »

Cette ancienne prothésiste dentaire a opéré sa reconversion en 2005 et s’est par la suite installée à Turquant, dès l’ouverture du Village des Métiers d’Art. En 2015, elle a déplacé son atelier et développe une collaboration étroite avec l’école de bijouterie de Saumur, l’Office de Tourisme et l’Abbaye de Fontevraud. Son activité (bijou fantaisie) et son réseau client est en plein essor.

Spécialisée dans le bijou fantaisie, Sylvie crée des modèles en s’inspirant de la Loire et du vin. Son activité et son réseau client est en plein essor.

Christophe Allier, « j’suis bien ici »

Le « fou Allier » est toujours égal à lui-même. Il est ancré comme un cep de vigne dans son espace qui se remplit de nouvelles créations. A chaque visite, nous découvrons les fruits de son imagination. Après les expériences réussies sur les ceps de vigne , il se lance dans l’ornementation des bois flottés, de miniatures.

L’esprit toujours échauffé, il songe à ouvrir un espace scénographique, dans lequel chaque visiteur pourra laisser voguer son imaginaire au gré de La Loire qui y sera évoquée.

Purs et (non) durs, nos deux saumurois sont ancrés au Village et développent au gré des courants, leurs savoirs faire respectifs animés par des mains magiques.

Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.

 


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Samedi 23 Avril 2016 à 11:44 | Lu 151 fois