Hôtel troglo en Cappadoce : le Village Cave hotel à Cavusin (3/3)

Carnets de Cappadoce (6)


Nous ne pouvions terminer notre séjour en Cappadoce sans tester un hôtel entièrement troglo. J’ai choisi le Village Cave Hotel à Cavusin, un ancien village creusé dans la falaise aujourd’hui abandonné par ses habitants et en cours de réhabilitation. Un exemple ambitieux à suivre !


Un village abandonné

 Au fond du vallon, les façades creusées de mille trous abandonnés ne sont plus habitées que par les hirondelles qui virevoltent sans répit au-dessus de nos têtes. Deux hôtels occupent chacun un côté du vallon le Fairyland Cave Hotel et le Village Cave Hotel tenu par le très sympathique Mete, ancien guide reconverti en hôtelier. Le site fut abandonné dans les années 1950 suite à des secousses sismiques qui ont fragilisé le coteau. Les habitants sont partis s’installer dans un village moderne construit en contrebas (cela rappelle le processus d'abandon de Matera en Italie). La façade de l’église St Jean Baptiste qui domine la vallée fut creusée aux 5ème et 6ème siècles. Celle-ci étant tombée par pans, il ne reste plus que l’intérieur de l’édifice, suspendu au-dessus du vide,  monolithe et sculpté,  pour témoigner de la grandeur du sanctuaire. Une église parmi des dizaines d’autres, qui illustre l’art rupestre de Cappadoce.
 

Suites troglos

La façade de l’hôtel est en pierres de taille et s’ouvre sur un intérieur entièrement creusé dans la roche. On accède aux chambres troglos par un long tunnel et des escaliers qui grimpent dans un large cône de tuf rose. Là, 3 chambres s’ouvrent sur une large terrasse avec vue sur le bout du village. Certaines chambres reçoivent moins de lumière que d’autres. Choisissez la suite troglo pour 2 personnes qui donne de plein pied sur la terrasse. Le lit, situé dans une cavité au fond la chambre, dispose d’un matelas XXL super confortable. Tous les décors sont creusés dans la roche : niches, coiffeuse, cheminée… La sobriété est de mise. Seule le poste de télé est de trop et on aimerait le faire disparaître dans le mur.

L'Unesco au chevet de la Cappadoce

Notre regard est attiré par des caves en travaux au-dessus de notre chambre. Mete a un ambitieux projet en cours d’achèvement. Il a creusé 2 vastes suites dont une de plus de 100m², avec hammam, vaste lit en pierre  chauffé par le sol, décors sculptés des plus extravagants : colonnes, dômes, trône, fenêtres décorées. De vrais palaces souterrains. Deux autres appartements sont en cours de creusement. Il fait travailler des tailleurs de pierre de la région, les architectes de la ville le prenant pour un illuminé…  Il bénéficie cependant d’un programme de subvention de l’Unesco qui soutient les projets touristiques en Cappadoce pendant quelques années. Ces aides, lorsque le projet est jugé conforme à la charte du Patrimoine Mondial, peuvent atteindre jusqu’à 70% du financement. Mais il faut savoir se retrousser les manches et être ambitieux. Bravo à Mete pour sa vision à la fois audacieuse et en harmonie avec l’environnement du site. Un site grandiose, d’où partent les randonnées les plus belles de Cappadoce : la Vallée Rouge avec ses églises cachées dans les falaise et la Vallée Blanche ou Vallée de l’Amour avec ses célèbres roches champignon  dressées, extrêmement érotiques. A ne pas manquer !
 
 
www.thevillagecave.com
 
L.T.
 

Une suite troglodytique


La facade de l'hôtel


Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Renée Frank le Mardi 21 Juillet 2015 à 11:19 | Lu 168 fois