Hobbit Mania


Dommage qu’on ne puisse accueillir, comme les néos zélandais un village de Hobbits ! Imaginez le scénario sur la Côte saumuroise, dans le Gennois ou le Douessin, dans nos décors naturels… la manne financière et touristique. Ne rêvons pas, mais l’expérience est intéressante à suivre.
Comment Peter Jackson (« La désolation de Smaug ») a permis à la fiction de rejoindre la réalité ? Allez faire un tour à Hobbiton.


Hobbit, la désolation de Smaug

Le Hobbit : La Désolation de Smaug (The Desolation of Smaug) est le deuxième film de la trilogie Le Hobbit de Peter Jackson. Cette série est adaptée du roman éponyme de J. R. R. Tolkien, récit des aventures du hobbit Bilbon Sacquet qui accompagne treize nains et le magicien Gandalf dans leur expédition vers l'Erebor , ancien royaume nain détruit par le dragon Smaug.
Il est sorti le 11 décembre 2013. Le premier volet de la trilogie, Le Hobbit : Un voyage inattendu, est sorti dans les salles de cinéma en France le 12 décembre 2012, et la troisième partie, Le Hobbit : Histoire d'un aller et retour est attendu en France pour le 17 décembre 2014.

Welcome to Hobbiton !

Pour le réalisateur, il était essentiel de trouver des décors naturels pour tourner ses séquences. C’est ainsi qu’a été crée Hobbitbourg (ou Hobbiton) dans le petit village de Matamata (12000 habitants) dans la région de Waikato. Une ferme (la ferme Alexander) près de la ville a été utilisée en tant que lieu de tournage pour les trois films ; plus précisément, pour les scènes ayant lieu à Hobbitebourg.
Matamata abrite les bureaux de plusieurs chaînes de télévision, chose rare pour une ville de sa taille.
Le film de Peter Jackson stimule l'économie, l'industrie du film et le tourisme en Nouvelle-Zélande. De ce fait, le pays met tout en oeuvre pour promouvoir la trilogie infernale.
Avant le séisme qui a fait chuter la fréquentation touristique (2011), le Seigneur des Anneaux avait fait grimper le tourisme de près de 40% et offert au pays une exposition mondiale. Entre 2000 et 2006, le nombre de visiteurs est passé de 1,5 million à 2,5 millions grâce au succès de la première partie de la trilogie de Peter Jackson.
« Ainsi, la Nouvelle-Zélande voit en la sortie de The Hobbit (le 14 décembre), l'occasion de donner un coup de fouet à l'activité touristique dans le pays. Les professionnels du tourisme se sont lancés dans une campagne à grands frais axée sur l'univers de la Terre du Milieu. «On veut montrer aux touristes potentiels que la magie de la terre du Milieu est en fait une réalité en Nouvelle-Zélande», a déclaré Kevin Bowler, directeur de Tourism New-Zealand. (http://www.lefigaro.fr)
 

Depuis 2002, le site est ouvert au public. Alors si vous êtes prêts à dépenser vos dollars néozélandais, vous pourrez faire un tour et entrer dans la maison de Frodon Sacquet. En plus des décors, vous pourrez visiter la ferme des Alexander, cette famille installée sur les 500 hectares du site depuis 1978, et qui continue à élever ses moutons selon la tradition rurale néozélandaise. Plus de 300 000 personnes se seraient rendues à Hobbitland depuis la sortie du premier Seigneur des Anneaux. Le site a en effet développé une activité lucrative où il est même proposé au public d’y organiser son mariage !

Mister Trog : Je vais essayer de joindre Mister Jackon... qui sait, les caves des Trogs pourraient lui servir pour de nouvelles aventures... Trogs, Hobbits! Même combat!
 
Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mercredi 22 Janvier 2014 à 10:53 | Lu 159 fois