Gratte-ciel troglo

Globe troglo, en direct de ShangaÏ


Shanghai, ville de tous les contrastes... Si Pekin est une ville aux teintes grises, par ses murs et ses toitures de tuile, Shanghai est une ville multicolore, et dont les lumières ne s'éteignent jamais. Là-haut, dans ma chambre de l'hôtel Andaz, j'expérimente la chromathérapie troglodyte...


Ma baignoire change de couleur à volonté : bleue, verte, rouge, mais ce qui me plaît, ce sont les parois de ma salle de bain : on se croirait dans une carrière de pierre, là-haut au 25ème étage. Taillée à la serpe, elle me rappelle presque  ma salle de bain troglo de Parnay. Une douche fraîche me régénère  de la moiteur de l'été.

Et si je descends par l'ascenseur  au sous-sol de l'hôtel, je découvre une élégante piscine souterraine, toute de bleue éclairée, dans son cadre de verre. Plus bas encore, un jardin enterré aux murs verticaux couverts de végétation mène vers le SPA au deuxième sous-sol. La modernité et les lumières inversent les repaires. Je ne sais plus où est le haut, où est le bas. Shanghai, ou l'expérience vertigineuse.

Nous retrouverons Lady trog et la "ville lumière" à la rentrée de septembre avec deux sujets sur le tunnel magique creusé sous le fleuve, et son expérience du métro de ShangaÏ.

Rejoignez nous sur notre page facebook :
https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Renée Frank le Lundi 28 Juillet 2014 à 09:05 | Lu 132 fois