Etretat, rouge Maroc


Ça y est! Mister Trog délire à force de jouer les “Diogène”. Après avoir quitté le Deauville local (Aglou-Plage), il se retrouve à Etretat (Sidi Ifni, plage de Lagzira).


Sidi Ifni se trouve sur la côte atlantique sud du Maroc, entre les villes de Tiznit et de Guelmim, à 160 km au sud d'Agadir. De par sa situation, Sidi Ifni peut être considérée comme « la porte atlantique du Sahara », dans la région de Souss-Massa-Draâ.  Après avoir fait partie de la province de Tiznit, elle est devenue le chef-lieu de la province de Sidi Ifni en 2009, lorsque celle-ci a été créée.
L’activité principale d’Ifni et de son port est la pêche, capturant notamment sardines, soles, dorades, courbines, et autres thons.
L'arrière pays est parsemé d'arganiers et de figuiers de barbarie dont les habitants tirent leurs ressources, à l'image de la coopérative Tafyucht pour l'huile d'argan, située dans le proche village de Mesti, et la coopérative Aknari, pour les produits à base de figue de barbarie, située dans le proche village de Sbouya.

Le “spot” de Lagzira

La côte atlantique, très ventée, rend la mer souvent furieuse. Ne parlons pas des périodes de tempête lorsqu’elle déclenche sa colère. Voilà de quoi rendre fous les amateurs de surf, toujours à la recherche de nouvelles vagues. Alors pour  les troglonautes surfeurs, je vous conseille de vous donner rendez-vous à Lagzira, petite plage située à 3 kms à la sortie de Sidi Ifni.
Un spot (anglicisme) ou un site (de pratique) est une petite étendue d'espace propice particulièrement favorable à la pratique d'un sport en pleine nature tel que les sports de glisse.

Les deux arches

Pour les autres, amateurs de glisse en traînant les pieds dans le sable comme moi, je vous conseille de vous rendre à pied par la même plage aux deux arches qui dominent le site et qui font inévitablement penser à un Etretat buriné par le soleil. A marée basse vous pouvez entamer une longue balade et passer sous les arches rouges bien abritées du vent et des embruns.

Après les planches de “Deauville-Aglou-Plage” vous voici à Etretat-Lagzira ! Les marocains ont très vite repéré l’enjeu touristique, en amménageant de petits hotels restaurants, éminemment plus sympathiques que le complexe locatif construit juste àvant la bifurcation menant au spot.
 
Décidément, on n'arrête pas le tourisme !

Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Dimanche 8 Décembre 2013 à 07:04 | Lu 175 fois