"Enduit" moi en erreur !


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les enduits (sans jamais oser le demander). Qui, en troglo ou ailleurs n’a pas été confronté à la réalité, la matérialité de l’enduit ! Donc, leçon de choses, à faire ou à ne pas faire sur notre sacro saint tuffeau.


"Enduit" moi en erreur !

Je venais d’acquérir mon troglo avec un certains nombre de travaux d’électricité à réaliser que j’ai confié à des professionnels. Je ne connaissais rien, ou peu de choses. J’ai hurlé lorsque j’ai découvert une saignée rebouchée avec du ciment.
Alors il nous est venu l’idée de vous communiquer dans ces colonnes herculéennes le fruit de nos recherches et des expériences de quelques éminents spécialistes qui ont bien voulu faire partager leurs talents. 


Principes de base

"Enduit" moi en erreur !

Le tuffeau doit respirer. Véritable éponge, il absorbe rapidement l’eau ou l’humidité comme une éponge. Lorsque l’on doit effectuer des travaux de restauration, que ce soit un joint ou une couche à réaliser, préferer une couche de mortier, mélange de chaux et de sable. Vous pouvez remarquer à l'intérieur d’anciennes habitations les joints entre les pierres sont souvent réalisés en terre,ex: l’argile.
L’enduit peut être en ce qui concerne le tuffeau, un mélange de sable et de chaux aérienne (liant), un mélange d’ana de lin, de sable de carrière et de chaux (charge minérale). 


Comment procéder avec une surface murale intérieure ou extérieure

"Enduit" moi en erreur !

 Prevoyez trois étapes  :

Le gobetis : couche de 5 à 6 mm d’épaisseur semi liquide projetée sur le mur avec une charge gralunométrique importante qui permet une bonne accroche. Le dosage usuel est de 10 volumes de charge pour  7 volumes de chaux aérienne.

Le dressage ou dégrossi est l’étape suivante ; il permet de rattraper les défauts de planéité.

Les doses usuelles sont les suivantes : 10 volumes de charge pour 4 volumes de chaux aérienne. Cette couche fait généralement 8 à 12 mm d’épaisseur.

Enfin, la finition. Le mortier doit être étalé avec un platoir ou une lisseuse : 10 volumes de charge pour 4volumes   de chaux aérienne. Cette couche a une épaisseur de 7 mm maximum.

On peut bien évidemment rajouter des pigments : tout dépend de vous et de l’effet recherché.


Comment procéder avec un mur intérieur?

La granulométrie doit être plus petite de façon à obtenir un mortier plus fin et un rendu plus lisse.
Pour l’accroche, 2 volumes de sable et un volume de chaux 

Pour la charge : 1,5 ou 1 volume de sable pour un volume de chaux 

Pour le lissage 0,5 de sable pour 1 volume de chaux 

 

Le prochain sujet sera consacré aux joints… c’est pour demain avec Franck Joyeux.



Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Mercredi 13 Avril 2011 à 09:58 | Lu 1386 fois