De la littérature souterraine : Umberto Eco, le secret de la terre creuse (2)


Umberto Eco imagine dans son roman "Le Pendule de Foucault" le PLAN laissé par les Templiers et leurs avatars que sont les Rose-Croix et leurs descendants. Pris dans leurs propres conjectures, l’éditeur Casaubon et ses deux amis finissent par concevoir par associations d’idées et de théories improbables leur propre Plan, qui se met à exister, né du fruit de leur imagination enflammée. Tout est prétexte à interprétation de la théorie de la Terre Creuse.


Le secret du Pendule

Pendule de Foucault du Panthéon de Paris
Pendule de Foucault du Panthéon de Paris
Casaubon enfermé la nuit dans le Conservatoire des Arts et Métiers  à Paris entrevoit le sens et la fonction du Pendule de Foucault suspendu dans l’église de St Martin-des-Champs faisant partie du Musée :

EXTRAITS:

KETHER, 1er sefirot de la Kabbale  ( la Couronne)  : chapitre 1-1:
« De la sphère de cuivre émanaient des reflets pâles et changeants, frappée qu’elle était par les derniers rayons du soleil qui pénétraient à travers les vitraux. Si, comme autrefois, elle avait effleuré de sa pointe une couche de sable humide étendue sur les dalles du chœur, elle aurait dessiné à chaque oscillation un sillon léger sur le sol, et le sillon, changeant infinitésimalement de direction à chaque instant, se serait élargi de plus en plus en forme de brèche, de tranchée, laissant deviner une symétrie rayonnée – comme le squelette d’un mandala, la structure invisible d’un pentaculum, une étoile, une rose mystique. Non, plutôt une histoire, enregistrée sur l’étendue d’un désert, de traces laissées par d’infinies caravanes erratiques. Un récit de lentes et millénaires migrations, peut-être les Atlantes s’étaient-ils déplacés du continent de Mu, en un vagabondage obstiné et possessif, de la Tasmanie au Groenland, du Capricorne au Cancer, de l’Ile du Prince-Edouard aux Svalbard. La pointe répétait, racontait de nouveau en un temps très resserré, ce qu’ils avaient fait de l’une à l’autre glaciation, et peut-être faisaient encore, désormais messagers des Seigneurs - peut-être dans le parcours de l’île Samoa et la Nouvelle-Zemble la pointe effleurait-elle, dans sa position d’équilibre Agarttha, le Centre du Monde. Et j’avais l’intuition qu’un plan unique unissait Avalon, l’hyperboréenne, au désert austral qui abrite l’énigme de Ayers Rock. […]
La terre tournait, mais le lieu où s’ancrait le fil était l’unique point fixe de l’univers.

L'ombilique tellurique

TIF’ERET ( 6ème Sefirot, Beauté ou Splendeur): chapitre 6-82 :
Nous essayâmes et nous y arrivâmes. La terre est un grand aimant et la force et la direction de ses courants sont aussi déterminés par l’influence des sphères célestes, par les cycles saisonniers, par la précession des équinoxes, par les cycles cosmiques. C’est pour cela que le système des courants est changeant. Mais il doit se mouvoir comme les cheveux, qui, bien que poussant sur toute la calotte du crâne, semblent naître en spiral d’un point placé sur la nuque, là où justement ils sont le plus rebelles au peigne. Ce point identifié, la station la plus puissante placée sur ce point, on pourrait dominer, diriger, commander tous les flux telluriques de la planète. Les Templiers avaient compris que le secret ne consistait pas seulement à avoir la carte globale du monde, mais à connaître le point critique, l’Omphalos, L’Umbilicus Telluris, le Centre du Monde, l’Origine du Commandement […]. Le secret, le vrai secret alchimique et templier était l 'identification de la Source de ce rythme intérieur, doux, terrible et régulier telle la palpitation du serpent Kundalini, encore inconnu dans nombre de ses aspects, mais certes réglé comme une horloge, de l’unique, véritable Pierre qui jamais fût tombée en exil du ciel, la Grande Mère Terre. […]

La maîtrise des courants telluriques

Pendule de Foucault du Musée du Temps de Besançon
Pendule de Foucault du Musée du Temps de Besançon
« Tout est parfait, disait Diotavelli. Mais quand ensuite vous savez diriger les courants telluriques, qu’est-ce que vous en faites ? Des ronds de fumée ?
- Allons, allons, disais-je, vous ne saisissez pas le sens de la découverte ? Fixez dans l’Ombilic Tellurique la fiche la plus puissante… Posséder cette station vous permet de prévoir des pluies et la sécheresse, de déchaîner des ouragans, des raz de marée, des tremblements de terre, de fendre les continents, de faire sombrer les îles ( l’Atlantide a certainement disparu à la suite d’une expérimentation inconsidérée), de faire s’élever les forêts et les montagnes... Vous vous rendez compte ? C’est autre chose que la bombe atomique, qui esquinte aussi celui qui la tire. De votre tour de commandement, vous téléphonez, que sais-je moi, au président des Etats-Unis et vous lui dites : d’ici demain, je veux un fantastillion de dollars, ou bien l’indépendance de l’Amérique latine, ou les Hawaii, ou la destruction de tes réserves nucléaires, sinon le plan de clivage de la Californie s’ouvre définitivement et  Las Vegas devient un tripot flottant…
- […] Autre chose que le bouclier spatial ! Autre chose que de changer des métaux en or. Vous dirigez la bonne décharge là où il faut, vous mettez en orgasme les entrailles de la terre, vous lui faites faire en dix secondes ce qu’elle a fait en des milliards d’années, et toute la Ruhr se transforme pour vous en un gisement de  diamants. Eliphas Levi  (ndlc : grande figure de l’occultisme français du XIXème siècle) disait que la connaissance des marées fluidiques et des courants universels représente le secret de l’omnipotence humaine. [...]
 En tout cas, cette découverte expliquait pourquoi, sous le Pendule,  ces maîtres maçons avaient tracé un labyrinthe, image stylisée du système des courants souterrains. [...].
"Bien, mettons que les Templiers se servaient du Pendule pour indiquer l'Umbilicus. Au lieu du labyrinthe, qui rest malgré tout un schéma abstrait, vous placez sur le pavement une carte du monde et vous dites, mettons que le point désigné par le bec du Pendule à une heure donnée est celui où se trouve l'Umbilicus. Mais où?"


Les descendants des Templiers et nos trois amis ont encore des énigmes à résoudre. Quand bien même, ils auraient percé le secret et trouvé le Centre du Monde, il resterait à  construire ou à identifier les antennes qui permettraient de dégager cette énergie cosmique… A suivre sur troglonautes.com…

Merci à l'auteur et aux éditions Grasset.
 
Lady Trog


Rédigé par Renée Frank le Jeudi 7 Février 2013 à 07:38 | Lu 572 fois