Crouler sous le travail


Comme vous pouvez en juger par vous même, nous croulons sous le travail, n’est ce pas Duke?


Crouler sous le travail
Crouler sous le travail :
XIe siècle, croller, « secouer, agiter ». Peut-être du latin populaire *crotalare, « secouer », de crotalum .
☆1. S'effondrer, s'affaisser. Cette muraille croule de vétusté. Ce bâtiment va crouler d'un jour à l'a
utre. Fig. Spécialement en parlant de réalités sociales, de constructions de l'esprit. Un régime qui croule sous les attaques. Cette objection fait crouler tout votre système.
☆2. Par exag. Être surchargé, entièrement recouvert. Le bureau croule sous les dossiers. Par anal. La salle croulait sous les applaudissements. Fam. En parlant d'une personne. Il croule sous le travail, sous le poids des ans. Crouler de, être envahi, saisi par. Crouler de fatigue, de rire.
 

Crouler sous le travail


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Jeudi 6 Septembre 2012 à 06:25 | Lu 753 fois