Coup de projecteur sur Matera


Matera. Notre prochaine destination troglo dans une petite quinzaine, le temps de nous préparer et de recueillir des infos. Alors en préambule, Léa Portier, la nouvelle stagiaire des Trogs prend la plume.
Matera située au sud de l'Italie compte environ 60500 habitants. La petite cité est célèbre pour ses habitations troglodytiques (les Sassi di Matera). Longtemps laissée pour compte, elle est désormais classée sur la liste du Patrimoine Mondial de l'Humanité établie par l'Unesco en 1995.
Ce décor pétrifié de façades blanches, de collines arides et de plateau désolés, prête volontiers son image aux cinéastes, tel Pier Paolo Pasolini, le réalisateur de "L’Evangile selon St Mathieu" et Mel Gibson l’acteur de "La passion du Christ" (en 2003), ou encore plus récemment les producteurs de Time Warner avec leur film "La nativité".
Immersion vers Matera pour savoir ce qui fait sa richesse d'aujourd'hui : visiter les Sassi (les deux quartiers troglodytes de Matera), littéralement "les pierres", c'est parcourir l'histoire de l'humanité. Le village habité depuis près de 10 000 ans sans interruption a du affronter de nombreuses épreuves, mais ses habitants ont toujours su tirer parti des ressources naturelles.


Un riche passé

Par Tango7174 (Travail personnel)
Par Tango7174 (Travail personnel)
Depuis le paléolithique, de nombreuses grottes naturelles ont été creusées et ont servi de refuge aux hommes. On y retrouve des traces tels des églises rupestres dans les grottes, des vestiges grecs, des façades baroques, des traces militaires, religieuses ou architecturales du VIème au XIème siècles, des fresques... Le mélange des cultures y est bien ancré.
La ville connut des période difficiles comme la guerre (invasion des Espagnols), le fascisme, la misère,... La population a su s'adapter pendant un temps, avec pour seul mot d'ordre, la survie. Puis les anciens quartiers  ont été abandonnés durant de nombreuses années, au profit de la ville neuve.

Un lieu d'actualité

photo wikipedia
photo wikipedia
Matera attire maintenant l'intérêt d'un grand nombre d'urbanistes. Désormais, il n'est plus interdit d'habiter les sassi. La réhabilitation est même encouragée par les autorités. Des constructions ont été réalisées, dans le respect de l'architecture et dorénavant les touristes sont légion dans ce "labyrinthe" de ruelles et d'escaliers pour découvrir les trésors du passé.
Après avoir été un lieu habité, déserté, puis réinvesti, Matera accueille de nombreux visiteurs et devient un lieu d’étude : un laboratoire architectural y est implanté. Après le renouveau apporté grâce au tourisme, les Sassi de Matera s'apprêtent à renaître à la vie sociale. Une nouvelle page s'écrit.

Vous pourrez découvrir Matera et ses belles italiennes, en nous attendant en exploitant les liens suivants :
http://www.youtube.com/watch?v=gJmnVlLijO8
http://www.youtube.com/watch?v=haWSaceXRfk&feature=related

Sujet traité par Léa Portier.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Samedi 18 Février 2012 à 07:44 | Lu 399 fois