Coteau : attention fragile ! (2)


Qui dit Plan de Prévention des Risques (terrain) dit obligatoirement instabilité de la roche. C’est que le territoire français est une mine de gruyère! J’exagère un peu. En tout cas, le problème se pose aussi à Marseille. Instabilité de la roche et donc risques d’effondrements, d’où la mise en place d’un PPR avec toutes les conséquences que cela implique pour les collectivités et les particuliers.


Le contexte général français

arrété de mise en péril à Rochecorbon
arrété de mise en péril à Rochecorbon
Il y a bien sûr l'habitat troglodytique, très présent en Saumurois, plus restraint en Normandie et le long de la Seine, mais il y a aussi les cavités d’origine naturelle avec leurs vides de dissolution, et celles issues de l’activité humaine (carrières d’extraction, marnières…), sapes de guerres, refuges… De nombreux centres urbains historiques sont également touchés : Pontoise, Laon, Senlis, Marseille, Lille, Paris… et  la présence de caves posent de fortes contraintes en terme d’aménagement.
Si ces instabilités provoquent de terribles effondrements, on ne peut pas dire que le nombre de victimes soit en rapport : environ une victime et une centaine de bâtiments impactés annuellement. La dernière catastrophe humaine remonte à 1961 : 21 morts à Clamart.

Là ou ça se complique.

Parfois, des solutions coûteuses, mais nécessaires
Parfois, des solutions coûteuses, mais nécessaires
On peut éviter la catastrophe en comblant les cavités. Mais les coûts de tels travaux sont exhorbitants, spécialement pour les particuliers. Ce recours étant difficilement supportable économiquement, nombreux sont ceux qui se trouvent dans des situations inextricables. Viennent se greffer la spécificité des problèmes  rencontrés, la méconnaissance, la complexité ou les vides juridiques. Et pour clore a situation, des compétences diverses (scientifiques, techniques, règlementaires) éclatées et peu nombreuses.
 
Le besoin de structurer une politique de prévention dédiée au risque cavités et d'harmoniser ces démarches à l’echelle nationale se faisant de plus en plus pressant, la Direction Générale de la Prévention des Risques a decidé d’élaborer un plan national des risques liés aux effondrements des cavités.
 
A suivre…

Mister Trog


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Jeudi 15 Septembre 2011 à 12:29 | Lu 438 fois