Concours d'idées (3 et fin)


Dans ce dernier épisode de la trilogie sur le concours d’idées « maisons passives ligériennes » à l’initiative du PNR (Parc Naturel Régional Anjou,Touraine, Poitou), nous terminons l’examen du projet de Turquant (49) en détaillant les divers types de construction.


Concours d'idées (3 et fin)

L'individuel

Les maisons individuelles : elles sont composées de façon linéaire et s’adossent au remblai.

Concours d'idées (3 et fin)

Le logement intermédiaire

Les logements intermédiaires : ils bénéficient d’orientations multiples et s’implantent lorsque le talus s’élargit.

Concours d'idées (3 et fin)

Les ateliers d'artiste

Les ateliers d’artistes : habitat en basse rue et atelier en entresol. Les ateliers s’ouvrent largement sur la prairie pour bénéficier de la vue et de la lumière du nord.

Concours d'idées (3 et fin)

un exemple de logement intermédiaire

L’équipe d’architecte a privilégié une intégration totale dans le talus existant comme le montre l’exemple qui suit. Il s’agissait de tenir compte de la force du paysage existant, des maisons troglodytiques, du coteau végétalisé et de la vue sur la plaine alluviale de la Loire.

Rêvons…

Concours d'idées (3 et fin)
Ce n’est qu’un concours d’idées, un projet. Le projet de Turquant n’a pas remporté de prix. Peu importe, il s’agissait d’imaginer ou d’amener les consciences à imaginer le futur, et à envisager des solutions innovantes d’habitat dans certaines zones ou le défi est important : dans le cas de Turquant, le défi était de taille.
Au-delà du concours, il est question de réfléchir bien sûr à la préservation de notre patrimoine, mais aussi à la création de celui de demain dans un nouvel habitat qui tient compte des réalités de notre époque.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Samedi 26 Novembre 2011 à 12:52 | Lu 853 fois