Clic-clacs de voyage (1)


Internet au Maroc, ce n'est pas une sinécure, et encore moins dans nos grottes. Aglou possède un endroit de réception : l'Aglou Beach Hôtel, deuxième bureau des Trogs qui en profitent pour poster leurs sujets autour d'un thé à la menthe. Voici donc quelques nouvelles du front, clic-clacs du jour. Demain nous serons dans les montagnes de l'Anti Atlas.


Saïd, Inezgane

J'ai fait connaissance de Saïd à Aglou chez mon voisin Brahim, il récitait ses prières quotidiennes sur ma terrasse. Nous avons longuement discuté de l'islam. De nouveau sur le sol marocain, il nous a invité chez lui à Inezgane, non loin d'Agadir. Toute la famille nous a accueillis aux couleurs chatoyantes de l'hospitalité marocaine. Hussein, son père, est professeur d'arabe dans un lycée de la ville. Le couscous qui nous est préparé est royalement modeste, et sa mère roule les boulettes dans sa main, à même le plat, avec dextérité et délicatesse. Renée reçoit en guise de cadeau un magnifique kaftan berbère.

 


Brahim, pêcheur, grotte 474

Des allures de brigand, de voyou un peu grande gueule, avec le coeur sur la main pour ses amis dont maintenant je fais partie, voilà en quelques mots un portrait de ce jeune marocain, certes très différent de Saïd qu'il ma permis de connaître, mais très attachant. Sa future femme, Latifa, mène à rude épreuve son coquin et réclame sa présence et des signes d'attention et d'affection. Grand pêcheur devant l'éternel, il connait bien sa complice la mer qui lui indique les bonnes heures et les bons endroits où pêcher.



Rédigé par Renée Frank le Mardi 24 Décembre 2013 à 10:55 | Lu 113 fois