Chronique d’une renaissance annoncée? (3)


Samedi dernier se tenait à Gennes, l’assemblée générale annuelle du Carrefour Anjou Touraine Poitou (CATP). Le bilan financier laisse suspendu au-dessus de la vieille association une épée de Damoclès qui compromet son avenir. Si les journées des “rendez-vous troglo” ont tenu leurs promesses en terme de fréquentation, les rentrées financières n’ont pas suffi à “rentabiliser” l’évènement (voir sujets précédents).


Pour se sortir de cette ornière, le CATP devra prendre le taureau par les cornes, ce qui ne sera sans doute pas chose facile. Et à mon avis, ce n’est pas en augmentant les cotisations qu’il redressera la barre : 130 adhérents.
Les Journées d’Animation en Milieu Rural, les journées d’Animation en Milieu Troglodytique et les activités pédagogiques pourront-elles dégager quelques bénéfices?
Bien sûr, il y a les partenariats annoncés, ainsi le concours d’idées sur la réutilisation des cavités avec la Maison de l’Emploi Saumur Loire Vallées d’Anjou, et en collaboration avec l’AFTES (Association Francaise des Tunnels et de l’Espace Souterrain) pour ne citer que celui-là. Espérons que l’association aura les moyens de réaliser les objectifs annoncés.

Quelques réflexions personnelles

Dans l'assemblée deux des précurseurs du renouveau troglodytique, Annie Brétheon et "Nanard " Foyer
Dans l'assemblée deux des précurseurs du renouveau troglodytique, Annie Brétheon et "Nanard " Foyer
  • L’association a le mérite d’exister depuis plus de trente ans. Si elle demeure  incontournable, elle ne s’est jamais ajustée aux réalités modernes : nous étions quelques-uns à penser qu’une nouvelle définition de ses objectifs, voire une refonte de ses statuts, auraient été  nécessaires.  Cela n’a jamais été entrepris. J’irais, quant à moi, jusqu’à réfléchir à une nouvelle identité, une nouvelle dénomination, plus moderne. Le Poitou soutient -il les actions du CATP. Quelle est notre implication sur ce territoire?
  • Le CATP “nouveau” pourrait également renouer avec le terrain, à la recherche dynamique de nouveaux membres pour “gonfler “ le chiffre des 130 adhérents actuels. Un fonctionnement plus associatif, plus combatif impliquerait davantage les membres.
  • Il me parait aussi utile à l’association de se dégager de la dépendance  financière et “morale” des institutionnels et des politiques : en initiant des projets personnels, à la recherche de bénéfices propres, à côté des partenariats déjà existants.
  • La recherche de sponsors et de mécènes devrait être approfondie et s’appuyer sur une communication reconsidérée. Ainsi, pour prendre un exemple, utiliser judicieusement et intensivement les réseaux sociaux  du type Facebook.
  • Pour créer des événements locaux, l’association pourrait s’appuyer davantage sur les associations existantes (dont la nôtre!)  et répartir à chacune des rôles bien définis. Il y a aussi “troglofolies", ou l’association de la Rose Bleue…
  • Enfin, il s’agirait au sein du bureau de travailler à  un soutien effectif apporté au Président, à de réelles délégations des responsabilités, comme à une meilleure communication interne.
 
Soyons positifs, inventifs et créatifs. Vous avez besoin du CATP, le CATP a besoin de vous. Il serait bien dommage que l’association périclite et ne puisse plus tenir sa place au plan local, national et pourquoi pas international.
 
Association CATP (Carrefour Anjou Touraine Poitou)
11 rue Sévigné 49400 Saumur. Tél 02 41 67 13 12. Fax 02 41 50 40 61
http://www.catp-asso.org
 
 


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Vendredi 2 Mars 2012 à 13:03 | Lu 419 fois