Chasse aux troglos (2)


« L’Arche d’Avort renaît ». Marie Elisabeth Dautricourt et son compagnon viennent de la Somme. Cela fait un an et demi qu’ils ont investi ‘L’Arche d’Avort » qui retrouve du coup une nouvelle vie. Qui ne se souvient pas il y a moins d’une dizaine d’années, de la partie troglo et des animations culturelles qui s’y donnaient?


Coup de cœur, coup de foudre

Chasse aux troglos (2)
Desaffectée, la végétation avait petit à petit recouvert la maison donnant de plein pied sur le bord de la route. Lorsqu’ils arrivent, ils s’attèlent immédiatement à réorganiser l’extérieur et à refléchir à ce nouveau projet de vie. Coup de foudre pour la région, coup de cœur pour le site : Mario, son compagnon suit Marie dans sa décision d’acquérir la cour d'Avort, ce magnifique et paisible vallon situé à quelques kilomètres de Gennes (49). Le souhait de départ était d’aménager quelque part un, voires deux gîtes d’accueil. Là, il s’agit d’un projet de grande ampleur, mais le couple possède des atouts, motivation, énergie et réflexion.

Un gite pour « handicapés »

Chasse aux troglos (2)
Un camping  de 3000 m2, une capacité d’accueil ( 20 à 25 ) personnes réparties dans plusieurs corps de bâtiments en cours de restauration, une salle de reception en troglo à conforter : voilà pour l’essentiel du projet dont un gîte spécialement conçu pour les personnes handicapées disposant des mises aux normes nécessaires.
 
Pour le moment, ce couple souriant et accueillant observe, surveille les différentes phases de travaux de ce gigantesque chantier. Et dans les menus moments de détente qu’ils s’accordent, Marie et Mario s’adonnent à leur passion commune, la cuisine.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Jeudi 22 Septembre 2011 à 15:40 | Lu 632 fois