Chambres d'hôte en Cappadoce : la maison de Nergis à Akkoï (2/3)

Carnets de route en cappadoce (5)


Akkoï ne figure pas sur les cartes et il n’y a même pas de panneau à l’entrée du village. A 11km d’Urgüp, après avoir traversé plusieurs bourgs situés le long d’une route en lacets en s’enfonçant dans la montagne, on atteint cet ancien hameau aux maisons grecques par un chemin abrupt et caillouteux. Welcome to paradise!


Un village de montagne

La plupart des maisons sont abandonnées comme celles des villages autrefois habités par les communautés grecques victimes du vaste échange de populations entre Turquie et Grèce en 1923, suite au traité de Sèvres et l’arrivée au pouvoir de Mustapha Kemal. Certaines maisons ont heureusement été depuis  réinvesties par les paysans turcs, mais il n’y a plus aujourd'hui que quelques vieillards, les jeunes étant partis travailler à Urgüp, à Istambul ou à Antalia. Un Eco hôtel, un café et une galerie d’art troglo (mais fermée), sont les seule activités de ce bourg agricole perché à flanc de falaise. Les cloches des vaches s’allient au chant des oiseaux et au muezzin pour briser le silence de la montagne.
 

 

L'accueil de Fatima

A peine arrivés, accueillis par la voisine Atike qui nous remet les clés de notre nouveau domaine, le temps de poser nos affaires sur la terrasse qui domine le village, une voix joyeuse nous hèle par-dessus le muret. Le visage malicieux de la vieille Fatima, que nous surnommerons Mamie Kulbuk, apparaît, suivie d’un bol rempli de yaourt frais. Elle nous invite ensuite à prendre le thé chez elle ( Chaï est un mot vraiment universel ), qui se transforme en véritable festin, séance photo costumée à l’appui. Là aussi, maison semi troglo et caves attenantes. Mamie Kulbuk parle et parle encore, et nous avons l’impression de comprendre ce qu’elle nous raconte. Un moment de partage inoubliable. Le lendemain, elle nous apporte des noix et des feuilles de vigne farcies… Quelle belle rencontre !

Une maison avec une âme

La maison de Nergis  s’étage sur 3 niveaux voûtés, hauts de plafond, selon l’architecture grecque traditionnelle, avec ornements de façade sculptés. L’escalier, situé au fond la maison, est creusé dans la roche. La maison est authentique et respire la sérénité. Le mobilier est rustique comme on l’aime. La terrasse ombragée invite à la sieste. A part la promenade avec les bergers au-dessus du village, la visite d’une magnifique église rupestre ( Saint Theodore) et la recherche de quelques tombes hittites perdues dans la montage, on n’a plus envie de bouger de cette maison. On s’offre quand même une soirée au hammam d’Urgüp qui mérite le détour pour ses massages et ses vapeurs délassantes.
 A réserver sur air b&b : maison individuelle / Cappadocia Museum House/ Nevershir, Akkoï
L.T.

Nergis vit entre la Turquie et Ie Canada. Quand on voit son beau visage sur les photos de la maison, on a envie de la connaître. Elle possède aussi une galerie d’art dans le petit village d’Ibrahimpasa. La maison exprime l’élégance d’une belle âme qui imprègne les lieux. Vous l'aurez compris, nous avons eu un vrai coup de cœur pour Akkoï et ses habitants. 
 

Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Renée Frank le Mercredi 15 Juillet 2015 à 05:41 | Lu 386 fois