Cappadoce, la Vallée des Pigeons (1)

Carnets de route en Cappadoce (3)


Pigeon vole, heureux comme Ulysse en Cappadoce. Et oui, ce sont des “troglodytes” aussi, comme nulle part ailleurs. Ils ont représenté une forte valeur économique par le passé, et demeurent dans l’inconscient collectif turc un signe de rattachement symbolique au temps jadis.


La Vallée des pigeons

Cette vallée encaissée jouxte le village d’Uchisar. On y accède par plusieurs sentiers serpentant entre les aplombs rocheux. Le fond abrite, soigneusement entretenus, plusieurs cultures et arbres fruitiers contrastant avec la roche tourmentée qui les encercle. Outre la magnifique randonnée qui permet de rejoindre Goreme, la vallée doit son renom aux centaines de pigeonniers creusés dans la roche entre la fin du 19ème siècle et le début du 20ème. 

Un symbole fort

Certaines cultures vénèrent des animaux sacrés. Le pigeon a scellé son sort en Turquie où il peut vaquer librement. Selon la tradition, Mahomet aurait échappé à ses poursuivants en se cachant dans une grotte dont l'entrée était recouverte d'une toile d'araignée et où un pigeon avait établi son nid. Les méchants « chasseurs » n'auraient pas pénétré dans la grotte arguant du fait que personne n'avait pu y acceder sans déchirer la toile d'araignée ou effrayer le volatile. Sauf que ...
 

Un atout économique

Mais notre bien aimé pigeon avait une autre corde à son arc : ses fientes permettaient d'enrichir la terre d’un engrais naturel, le guano. Ce dernier provident des oiseaux marins, de nos amies les chauves souris et ausi de nos copains les pigeons. Il peut être utilisé en vertu de sa grande concentration en composés nitrés. Les sols manquant de matières organiques  peuvent alors être rendus bien plus productifs.
Ce que n’ont pas manqué d’exploiter les Cappadociens  paysans, allant jusquà leur construire moultes hôtels particuliers comparables à nos fuies et autres boulins.
Et que j'te construis une mini grotte réaménagée, et que j’étale l’entrée d’enduit glissant pour faire déraper les prédateurs. Et même que j'barricade cette église enterrée pour t’y installer, mon gars!
 

Pigeonnier, mode d'emploi

Les pigeonniers de Cappadoce sont généralement constitués de 3 ou 4 trous côte à côte ou de 2 lignes de trois trous qui obturent une surface de 5 à 10 mètres carrés. A suivre...

Voilà peut-être une solution pour nos volatiles saumurois ! plutôt que de les éradiquer, restaurons nos pigeonniers, utilisons leurs déjections à des fins économiques ! M. Trog se prononce pour la préservation et la sauvegarde de nos "roucouleurs" matinaux.

 

Rejoignez nous sur notre page facebook :
https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.
 


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Lundi 6 Juillet 2015 à 09:58 | Lu 180 fois