Cappadoce 2015

Globe troglo : Made in Turkey, TROGS&Cie


Si vous voulez tout savoir sur une des formes les plus abouties d’habitat refuge, si vous voulez découvrir des empreintes géologiques extraordinaires, alors partez en Turquie dans la région de “Cappadoce”, vous ne serez pas déçus.


La Cappadoce, géologie

Située au centre de l’Anatolie, la Cappadoce (en turc  : Kapadokya) est un territoire “hors norme” doté d’une histoire géologique particulière : “les phénomènes géologiques qui ont façonné les extraordinaires paysages cappadocciens sont aujourd’hui mieux connus. C’est une activité volcanique encore intense au Pliocène qui a donné à la région son aspect actuel” (Michel Coindoz, nov 1987, Histoire et Archéologie)
Le paysage de Cappadoce présente donc une morphologie se caractérisant pour l'essentiel par des plateaux formés par les cendres et les boues rejetées par les volcans avoisinants, des gorges, des cheminées de fées, ainsi que de grandes plaines constituées de résidus volcaniques. De nos jours, l'érosion continue : les pitons et les cônes actuels sont donc voués à disparaître, mais d'autres se dégagent peu à peu en bordure des plateaux.
 

La Cappadoce, histoire

La Turquie, plaque tournante historique de l’affrontement entre l’Orient et l’Occident, carrefour de nombreuses civilisations a connu une histoire tourmentée faite d’invasions successives.
Face à cette évolution plus que millénaire, la région de Cappadoce a apporté une réponse originale faite de défense et de résistance en développant un habitat souterrain des plus développés sur un petit périmètre (environ 150 KMS de coté). Il s’agit d’habitats refuges, de lieux de cultes et de villes souterraines étagées sur plusieurs niveaux.
Une fois de plus la roche “tendre” a joué son rôle et permis à l’homme de se protéger des agressions successives extérieures.
C’est ce que les Trogs sont allés étudier “sous place” pour vous ramener images et reportages et pour une fois de plus se confronter aux réalités souterraines.
 

A suivre… en direct.
 
Rejoignez nous sur notre page facebook :
https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Lundi 29 Juin 2015 à 09:08 | Lu 132 fois