Bedrock city, le fief de la famille Pierrefeu

Folklo


Après les articles de Mr. Trog sur la géologie américaine, vous croyiez tout connaître des parcs américains ? Je suis sûr que vous ne connaissez pas Bedrock City, Arizona, à ne pas confondre avec l’amphithéâtre de RedRocks dans le Colorado…


Merci mon journal "LIBE" de nous concocter des sujets sortant des sentiers battus et parfois totalement décalés. La semaine dernière, le journal nous emmenait en balade le long de la Loire entre Saumur et Montsoreau, chez nos amis de l’ïle de Souzay, André, de la Ferme du Port et Xavier qui officie à la guinguette La Belle Excuse. Cette semaine, gros plan sur "BedRock city", le parc d‘attraction  décati consacré à la famille Pierrafeu (les Flintstones), héros de cartoons sortis tout droits de la Préhistoire, dont l’auteur est Hanna Barbera.

Et dire que nous sommes passés tout à côté sans s’y arrêter, le long de la route 64, entre le Grand Canyon et Flagstaff. Une bonne raison pour les Trogs de retourner aux Etats-Unis, et rapidement, car le parc est en vente pour 2 millions de dollars, sa propriétaire ayant atteint aussi l’âge de pierre ou presque. En effet, la veuve du fondateur gère toujours ce qui reste de la splendeur passée de ce parc étrange en carton-pâte constitué de petites grottes et d’animaux préhistoriques plus ou moins fantaisistes.

A l'entrée, un guichet caverne vous accueille avec ce panneau mystérieux : Yabba-dabba-doo Welcome!
 
 
 

Trip à l'acide

Vous pouvez donc passer 1 heure ou 1 journée selon que vous êtes accompagnés de vos enfants ou non, et que vous vous laissez charmer ou pas par le voyage à travers le temps et la 3eme dimension. Un véritable trip à l’acide, d’après certains voyageurs qui ne se sont pas remis du voyage. Vous y trouverez d’adorables petites grottes multicolores abritant le théâtre, la boulangerie, la giftshop, la poste, le salon de coiffure, le poste de police et toutes sortes d’activités, au milieu d'attractions bizarres censées vous expédier à travers le temps. Un Jurassic Parc poético-délirant, avant l'époque des effets spéciaux et des Spielberg...

On peut aussi camper sur place pour ceux qui veulent prolonger l’expérience dans ce retour à l’âge de pierre en compagnie de la famille Pierrafeu, Fred,Wilma, Barney et Betty… Le restaurant offre des menus burgers aux noms suggestifs : bronto burger, dino dogs, chickasaurus dinner... Bon appétit!

En farfouillant sur le net, je crois halluciner en découvrant qu’il existe un 2eme parc Bedrock city dans le Sud Dakota à Custer!  Celui-ci est en fait le parc originel plus ou moins abandonné, encore plus décati et préhistorique que celui de l'Arizona... Les petits hommes préhistoriques sont bien vivants sur le territoire américain!
 
En conclusion, je citerai Libé qui résume bien le site en un hommage appuyé :
« Un lieu exigeant, que ne comprendront que les esthètes capables de déceler la beauté sous le vernis de l’étrange véritable. […] Pépite de folk art, l’une des roadside attractions que seuls les Etats-Unis savent pondre. » Libération samedi et dimanche 30 aout 2015.
 

www.bedrockaz.com

 

M.Trog : "Bon... on y retourne quand ?"

Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.

 


Rédigé par Renée Frank le Mercredi 2 Septembre 2015 à 05:54 | Lu 96 fois