Balade dans l'Oise des carrières


En ce dimanche de Pâques, Mister Trog et moi-même sommes allés flâner dans l'Oise (60), à la recherche de quelques trous, maisons troglodytiques et carrières... au coeur du Parc Naturel de l'Oise. St Maximin, Gouvieux et St Vaast lès Mello sont, parmi d'autres villages, des sites historiques mais toujours bien vivants, liés à l'extraction de la pierre en Ile de France. Suivez le guide!


La Maison de la Pierre à St Maximin

Balade dans l'Oise des carrières
La roche calcaire extraite dans le Sud de l'Oise depuis plus de vingt siècles a servi à bâtir de nombreux bâtiments prestigieux, dont les thermes de Cluny dès l'époque gallo-romaine et l'Hôtel des Invalides à Paris. Huit carrières sont encore en activité dont cinq à St Maximin. D'abord souterraines, elles sont à ciel ouvert depuis le milieu de XIXème siècle où de nouveaux bancs ont été découverts à l'occasion du creusement d'une tranchée de chemin de fer. Certaines ont ensuite servi de champignonnières pour la culture du  célèbre champignon de Paris.
En arrivant dans le village, nous tombons sur un bâtiment administratif dont la porte est surmontée d'une pancarte ECONOMAT DES CARRIERS. De petites maisons coquettes à flanc de coteau, souvent dotées de caves, rappellent comme en d'autres lieux ( Bourré par exemple, en Indre et Loire), qu'une communauté portugaise a dû venir s'installer ici pour travailler dans les carrières.
La Maison de la Pierre est installée dans ce centre du village, devant le front de taille de la carrière Parrain, en cours de restauration, et destinée à accueillir un parcours pédagogique sur les métiers des carrières : la taille, les champignons, mais aussi la géologie. Des stages de sculpture sont également organisés et un bel espace d'exposition de pierre et de verre est dédié à l'univers de la pierre. On peut visiter le lieu dit de La Tranchée, carrière à ciel ouvert décrivant les techniques d'extraction au XIXème siècle et y observer une végétation typiquement calcicole.
Attention, la Carrière Parrain  ne se visite que le mercredi après-midi et la Tranchée tous les premiers dimanches, de mai à octobre, et uniquement sur réservation. Un bon début, à encourager!

Maison de la Pierre
22 rue Jean Jaurès, 60740 Saint Maximin
tel:03 44 61 18 54
www.mdpso.canalblog.com

Le village troglodytique de Gouvieux

Balade dans l'Oise des carrières
Voilà un village qui s'intéresse à ses troglos où, même sans le flair légendaire des Trogs, n'importe quel visiteur de passage peut trouver le site niché à flanc de coteau, cela grâce à des pancartes (et un grand parking) signalant le village troglodytique. Il faut applaudir à cette initiative, d'autant plus que la mairie s'est lancée dans une politique d'achat et de rénovation des troglos. La dernière en date : une ancienne discothèque, située dans les anciennes carrières, tout juste rénovée. La mairie a également racheté la Maison de la vigne et une maison particulière, afin d'y développer des activités artisanales. La rue située à flanc de coteau offre un charmant alignement de maisons troglodytiques basses à un seul niveau, aux portes et aux  volets peints, avec de petits rideaux de dentelles désuets. On aperçoit à travers une fenêtre un très beau travail de poterie...  Les jardinets sont situés de l'autre côté de la rue, et même en cette silencieuse et glaciale après-midi de dimanche de Pâques, la balade est charmante. Comme si le temps s'était arrêté à Gouvieux. Une image de carte postale d'autrefois...La végétation dégouline du coteau qui demande probablement à être quelque peu entretenu. Les Godviciens - c'est leur nom - possèdent un petit coin de paradis aux portes de Paris, avec vue sur une verte vallée. On adore!

Randonnée des carrières à St Vaast lès Melo

Balade dans l'Oise des carrières
Saviez-vous que le Palais de Justice ou l'église de la Trinité ont été construits avec la pierre de St Vaast lès Melo, comme d'autres sites parisiens célèbres? Une des fiches de promenade du syndicat touristique du Sud de l'Oise propose une randonnée pédestre balisée de 9,5 km, et d'une durée de 3h00 autour du patrimoine de ce territoire particulier : village à flanc de coteau, carrières à ciel ouvert, en activité ou abandonnées où la nature reprend ses droits, étangs et pelouses calcicoles, petit patrimoine et très belle église à la silhouette typique de la région. On pense à celle d'Auvers sur Oise peinte par Van Gogh... 
Du nom de celui qui, d'après la légende, instruisit Clovis au christianisme avant son baptême par St Rémi, St Vaas lès Melo revêt cet aspect touffu que peuvent avoir les villages bâtis le long des chemins qui menaient les ouvriers carriers à leur travail. La pierre est omniprésente et les maisons se sont construites avec la pierre extraite des caves enfoncées dans le coteau. Nous n'avons cependant pas trouvé les vestiges d'un joli village troglodyte comme à Gouvieux.
Il semblerait que dans la jungle urbaine de Creil, à quelques encâblures de St Vaast et de Gouvieux, il y ait aussi des vestiges de troglos...  Mais nous n'avons pas eu le temps de nous aventurer dans ces décors post industriels, où l'Oise semble enfermée dans un douloureux carcan de béton fissuré et de métal rouillé. Si vous avez des photos de ces maison d'autrefois, n'hésitez pas à nous les envoyer sur contact@troglonautes.com.

Au sujet des carrières de l'Oise, Mister Trog vous en dira bientôt  plus.
Il y a aussi en ce moment une exposition intitulée DES CARRIERES ET DES HOMMES au Musée des Arts et Métiers à Paris ( ce sera l'objet d'un prochain reportage).
J'ai aussi repéré quelques videos d'un certain chtitaupe sur youtube, dont je vous invite à suivre les déambulations souterraines. Chtitaupe, les Trogs te saluent!

à suivre...


Lady Trog

Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.





Rédigé par Renée Frank le Mardi 2 Avril 2013 à 07:16 | Lu 1955 fois