Balade à Matata (1)


Fin juin, les Trogs ont participé à une virée organisée par la Confrérie des Amateux et Respectueux du Monde Souterrain (CARMS). Il s’agissait d’une “expédition” qui nous a permis de redécouvrir Meschers (Gironde), avant de pousser plus avant nos tribulations.
Cette fois çi nous avons séjourné et dormi dans les grottes de Matata et avons réalisé un interview des deux propriétaires, Philippe et Julien (article à suivre jeudi).


Toujours la mème histoire…

Balade à Matata (1)
Entre océan Atlantique et estuaire se niche la petite commune de Meschers, réputée pour ses grottes et cavités creusées par la mer et habitats troglodytiques dont l’origine remonte à l’époque gallo-romaine.
Il y a 100 millions d’années, le niveau de la mer se situait à 25 métres au dessus du niveau actuel : le site était recouvert par une mer chaude.  Durant des millions d’années se déposèrent des  milliards  de squelettes d’animaux et de végétaux planctoniques, formant d’enormes couches de sédiments à l’origine des falaises de Meschers.
En partie haute, c'est le calcaire tendre et jaune du Maestrichien (apparenté au tuffeau) dans lequel l'homme creuse souterrains, refuges et habitations.
A la base, le calcaire du campanien, fut utilisé comme pierre à bâtir (tirée des "carrières" situées en direction du port de Meschers). L'érosion marine a fait reculer la falaise, laissant au pied de celle-ci des plataines qui découvrent à marée basse.

Entre grottes et bains de mer…

Balade à Matata (1)
Entre grottes naturelement creusées par la mer et habitat creusé, les cavités ont connu multiples usages, repaires de brigangs, refuges de naufragés… Il  fallut attendre la fin du 19éme siècle pour voir leur occupation se développer. Taxes, patentes ont permis à chacun de s’y installer librement : la plupart sont des habitations populaires.
Sous l’impulsion d’une nouvelle arrivante, Marie Guichard dite la Guicharde, Meschers se transforme rapidement entre 1894 et 1920 et devient une attraction touristique à la mode. On y vient de Bordeaux pour se promener. Guinguettes, tables d’hôtes font le bonheur des visiteurs.
C’est ainsi que “les grottes de Matata” se développèrent pour former le site actuel, dynamisé par la famille Menant. Il intégre un hôtel panoramique de six chambres avec vue sur mer, surplombant un ensemble de grottes qui reconstituent l’habitat saintongeais du 19éme siècle : lit, ustensiles de cuisine, costunes traditionnels illustrant la vie d’un habitat pauvre qui s’améliora avec la mode des “Bains de mer”. Buvettes, guinguettes, restaurants se développèrent dont le plus prisé fut celui des Grottes de Matata. Actuellement Philippe et julien Menant, gérent en commun ce site étonnant. Passage de relais oblige… à suivre.

Matata en images

Quelques images d'un lieu unique en son genre : extraits.

Balade à Matata (1)
Sujet précédent : Grottes ou troglos? Meschers (Gironde)
 
LES GROTTES DE MATATA
M. PHILIPPE MENANT 67 BOULEVARD DE LA FALAISE
17132 MESCHERS SUR GIRONDE
Tél: 05 46 02 70 02
Fax: 05 46 02 78 00 Web: http://www.grottesdematata.com
Mail: grottesdematata@gmail.com
 
 
Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Lundi 2 Septembre 2013 à 00:05 | Lu 647 fois