Attention fragile ! (3)


Paris est considérée comme une mine de gruyère, métro, souterrains, tunnels font… leur boulot. Mais qu’en est il au plan du territoire ? Bon nombre ignorent qu’au niveau national, on est assez gâté. Le terrain serait-il miné ?


Préambule

Une ancienne mine sous un lotissement va être sécurisée. c'est l'entreprise ACTS qui a été chargée de l'intervention
Une ancienne mine sous un lotissement va être sécurisée. c'est l'entreprise ACTS qui a été chargée de l'intervention
Il y a les mines et les carrières : c’est le code minier qui le dit.
Les extractions minières sont classées dans une liste de matériaux concessibles (toute exploitation de matériau appartenant à cette liste doit faire partie d’une concession de la part de l’Etat), charbon et minerai métalliques.
Tous les autres matériaux entrent dans la catégorie « carrières » : pierre à bâtir (calcaire, granite, grès...), pierre à chaux (calcaire), ardoise(schistes), gypse (plâtre), argile, craies.

Des trous partout !

Une ancienne carrière d'extraction dans le Saumurois
Une ancienne carrière d'extraction dans le Saumurois
Les Trogs ne sont pas au chômage et ont décidé de faire carrière dans la recherche de troglos : toutes les régions en France recèlent des cavités souterraines. Et nous ne parlons que des cavités non minières.
 
Les chiffres sont issus du BRGM :
  • “carrières : Ile de France (4 700 ha environ sous minés), Nord-Pas-de-Calais (2 000 ha rien que pour le département du Nord), Aquitaine et Poitou-Charentes (2 000 ha en Gironde), Basse-Normandie (plus de 300 carrières recensées au siècle dernier) ;
  • marnières (carrières de craie pour l'amendement) : la Haute-Normandie présenterait environ 120 000 marnière selon les services de l'Equipement ;
  • caves : les Pays de la Loire et le Centre recèlent dans le Val de Loire plusieurs milliers de caves ayant servi de champignonnières, de caves à vins ou d'habitations troglodytiques ;
  • sapes de guerre : les lignes de front successives de la première guerre mondiale ont conduit à laisser plusieurs milliers de sapes de guerre en Picardie et dans la région Nord-Pas-de-Calais ;
  • cavités naturelles : les grands massifs calcaires du Jura, des Alpes, des Pyrénées, et de la bordure Sud du Massif Central (Ardèche, Cévennes, Causses) contiennent plusieurs dizaines de milliers de cavités karstiques.”

Le hic dans cette histoire...

Effondrement sur un stade en région parisienne, photo Christophe Léotot.
Effondrement sur un stade en région parisienne, photo Christophe Léotot.
C’est le droit commun français qui le dit : le propriétaire d’une parcelle de terrain est également propriétaire de son sous-sol, comme pour les cavités souterraines abandonnées (hors mines) et donc le dit propriétaire de la parcelle est également responsable de tout désordre que l’effondrement de cette cavité pourrait provoquer en surface. Nul n’est censé ignorer la loi…
 
A suivre…
 
Mister trog
 
(" données extraite de ce site : http://www.bdcavite.net, développé par le BRGM ")


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Dimanche 25 Septembre 2011 à 12:08 | Lu 994 fois