André Petit, homme de Loire

Portraits troglodytes


Portraits des incontournables amoureux et passionnés du fleuve : aujourd’hui, André Petit.


Il est né à Montjean, vit à Candes, au pied de la Loire qu’il adore, et a transmis ce même amour à son fils et à son petit-fils, installés, les pieds dans l’eau, sur l’Ile de Souzay. Il crée à Candes l'association des  “Castors candais” et emmène qui veut naviguer sur la Loire à bord de canoes sans âge.


Après une carrière professionnelle riche ou domine une polyvalence affichée  qui l’a amené à travailler dans le pétrole, l’alimentaire ou encore le nucléaire, il devient “artisan à tout faire” en montant son entreprise de bâtiment : Dédé part du principe qu’à partir du moment ou on acquiert des compétences manuelles, on doit tout savoir faire et il le démontre : la taille de la pierre n’a pas de secret pour lui, la soudure (son père était forgeron), la restauration de meubles anciens… et la restauration de sa maison où “les pierres vous parlent…” et où il s’agit de respect du patrimoine et de l’identité des lieux.
Maintenant, il “fait” pour le plaisir, devient “conseiller technique” de ses enfants, mettant la main à la pâte pour leurs projets respectifs.
Et quand il lui reste un moment, Dédé retourne à ses bonsais métalliques, sculptés par ses soins.
 

Rejoignez nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/troglonautes
Vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime”.


Rédigé par Patrick Edgard Rosa le Jeudi 19 Juin 2014 à 07:13 | Lu 593 fois